Pourquoi Genève n’est pas faite pour moi

Jusqu’ici j’ai toujours apprécié les villes dans lesquels j’ai emménagé, que ce soit Chicago, Lille ou Vienne. Mais avec Genève c’est différent. En essayant de ne pas être de mauvaise foi, je dois bien admettre que cette ville a des avantages, seulement les inconvénients sont trop gênants à mes yeux pour que j’ai vraiment envie d’y rester. C’est une question de goût avant tout. Car on pourrait me vanter la proximité de Dame nature, le côté international, et les bons salaires. Mais malgré ça, je ne m’y plais malheureusement pas, et voici pourquoi :

 

1) C’est (trop) calme

une rue du centre de geneve un dimanche apres midi
Une rue du centre de Genève un dimanche après-midi

Genève est une ville de quasiment 200 000 habitants, donc d’une taille conséquente. Mais malgré cela c’est une ville vraiment calme, plutôt taillée pour une vie de famille ou des weekends à la montagne que pour de jeunes actifs comme ma fiancée et moi. En effet, je déplore un peu le manque d’animation le soir, il est assez difficile de trouver des quartiers vraiment animés. Il y a bien sûr quelques rues où ça bouge pas mal, mais on est loin de la faune qu’on peut trouver dans certains quartiers parisiens. Tandis que certaines personnes apprécieront ce calme relatif, moi j’ai vraiment du mal à m’y faire. Quant aux activités en journée, l’offre n’est pas pléthorique. Bon je dois reconnaître qu’en été le lac offre un certain nombre d’activités bien sympathiques (bars en plein air, plage, festival). Il y a aussi de jolis parcs, quelques musées intéressants et une rue commerçante principale assez animée le samedi, mais vide le dimanche. Il y a donc certes quelques activités agréables et un peu d’animation, seulement voilà, le choix est assez limité et la ville dans son ensemble manque un peu de vie, son centre y compris.

 

2) Ce n’est pas très beau

DSC_0711
J’ai déjà vu plus beau, pas vous ?

Dans l’ensemble l’architecture de la ville a du mal à me convaincre. En effet en raison de la crise du logement qu’il y a eu vers les années 70/80, ils ont construits de nombreuses résidences afin de faire face à la demande trop importante qui faisait grimper de façon phénoménale les prix. Le résultat de cette précipitation c’est un manque de recherche (le mot est faible) dans une partie de l’architecture et pas mal de bâtiments plus fonctionnels qu’esthétiques un peu partout. C’est bien dommage car la vieille ville est pleine de charme, et le centre dans son ensemble n’est certes pas désagréable. Mais quand on dispose d’un si beau cadre naturel (les montagnes qui entourent la ville et le lac en son centre) c’est un peu dommage.

 

3) Les gens sont un peu fermés

DSC_0715
Déjeuners place du Molard

S’il y a une chose qui est assez difficile à Genève aussi, c’est de s’intégrer. Pourtant ici il n’y a pas la barrière de la langue en tant que francophone (même si on rencontre beaucoup d’étrangers). Oui mais voilà, les gens restent pas mal en communauté. Il semblerait qu’une fois qu’ils ont leur cercle d’amis, ils restent ensemble, point. Alors c’est peut-être moi qui m’y prends mal, je ne sais pas. Mais aux Etats-Unis par exemple, je n’ai pas rencontré ce problème, les gens sont nettement moins renfermés sur eux même et leur univers. Bon le revers de la médaille aux US, c’est qu’ils ont un peu tendance à être superficiels dans leurs rapports humains. Je suppose donc qu’une fois intégré on a de bons et francs rapports humains.

 

C’est donc un Adieu

volkswagen-569315_1920

Voilà, au final c’est simple. Je n’ai pas accroché avec Genève, cela fait pourtant bientôt 2 ans que j’y suis. Il est temps de partir. Partir passer un peu de temps dans ma ville natale où je me sens si bien, où je me sens chez moi, où la majeure partie de mes amis et ma famille résident. Avant de voguer vers d’autres cieux et partir à la rencontre du monde.

 

Le vrai domicile de l’homme n’est pas une maison mais la route, et la vie elle-même est un voyage à faire à pied. Bruce Chartwin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s