Les 5 livres qui ont façonné ma vision du monde

Depuis les 3 dernières années environ, j’ai pas mal changé, ceux qui me connaissent bien s’en sont aperçus et me posent souvent des questions.

Alors j’ai décidé de leur donner une partie de la réponse. La réponse entière serait mieux bien sûr, mais c’est long et compliqué, alors on va y aller en plusieurs étapes.

 

A l’ouest rien de nouveau – Erich Maria Remarque

battle-1299867_1280

C’est le livre qui a fait de moi un pacifiste convaincu. L’auteur réussi avec un talent fou à nous plonger dans la 1ère guerre mondiale et nous faire vivre ses affres et vices avec une vivacité et une imprégnation sans pareil. On ne peut rester de marbre après avoir lu ce bouquin. Pour moi c’est un vrai chef d’oeuvre.

Les arguments du style « oui moi aussi je suis contre la guerre mais tu comprends, parfois il faut….  » je les ai en horreur. Pourtant avant de lire ce livre j’étais un de ceux à les utiliser. Car l’humanité vaut mieux que ça, il n’y pas de place pour les « oui mais » lorsqu’il s’agit d’éthique, d’intégrité et de principes. Et comment ne pas avoir des principes plus hauts après avoir lu un tel livre ? On pourra me résister en prétendant « oui c’est affreux mais tu comprends… ». Non je ne comprends pas. Oui il y a toujours une explication aux guerres, je ne dis pas l’inverse, mais une explication est-elle une justification ? Pas à mon goût, sinon on peut justifier à ce compte tous les crimes de l’histoire. Lisez ce livre et vous verrez. Car non on ne peut pas comprendre les horreurs de la guerre. Non non et non, quelque soit l’argument que vous m’opposerez. La guerre c’est la déshumanisation.

 

Comment j’ai arrêter de CONsommer – Frédéric Mars

department-store-1192098_1920

Avec ce livre Frédéric Mars remet en cause notre frénésie consommatrice et tente de vivre avec moins. Frénésie ? Oui oui, même en pensant ne pas être obsédé par les weekends shopping ou les dernières nouveautés, vous avez forcément des réflexes consommateurs que vous ne remarquez même pas. Frédéric Mars s’y attaque méthodiquement et déconstruit toutes ces habitudes sur lesquelles on ne prend aucun recul.

Et c’est édifiant. J’ai moi même appris à regarder les choses différemment et commencé à changer mes habitudes. Ce livre n’est pas une bible et n’impose pas de règle. Mais il pousse à réfléchir et donnes des idées. Qui inévitablement amènent le changement, qu’il soit peu ou très important.

 

La semaine de 4h – Tim Ferris

14067879_10208445918640174_7072628549273155104_o

Ah Tim Ferris… Que dire. C’est un peu mon devenu mon gourou. Sans avoir révolutionné ma vie, il m’a apporté une vision bien différente de la vie et m’a nettement enrichi. C’est toujours agréable de sortir de sa boite pour penser en dehors. Pourquoi attendre la retraite pour profiter de la vie ? Pourquoi travailler de 9h à 18h en n’effectuant pas vraiment plus que si on travaillait que de 9 à 12h ? Pourquoi se rendre à son bureau tous les jours alors qu’avec une connexion internet une partie importante des professions peuvent se pratiquer chez soi ?

C’est, je pense, grâce à ce bouquin que je me suis (re)mis à écrire. C’est grâce à ce livre que je me dis désormais que peu importe si cela marche ou non, il faut essayer. C’est grâce à ce livre que je m’en moque de devoir quitter mon boulot pour partir en tour du monde, au contraire (vous n’avez pas idée), je suis heureux de quitter mon travail pour faire ce que je veux : voyager.

C’est avec cette lecture que ma deuxième vie a commencé.

 

99 Frs – Frédéric Beigbeder

new-york-1587558_1920

Le film d’adaptation vous est sûrement plus connu, pourtant le livre relate exactement la même chose, je trouve le film d’ailleurs étonnamment fidèle comme c’est rarement le cas. Lorsqu’on y pense, l’idée est peu la même que dans « Comment j’ai arrêté de CONsommer », mais à part cela les livres ne ressemblent que très peu.

Tandis que Mars nous fait un récit autobiographique de son expérience, Beigbeder nous conte une histoire dans laquelle il décrit le monde publicitaire. Ce qu’il narre est purement fictionnel. Fictionnel certes, mais en même temps si proche de la réalité. C’est ce qui en fait un livre choquant. On lit un roman, on se laisse aller sans trop réfléchir car après tout c’est juste de la fiction, n’est-ce pas ? Puis on se met à réfléchir et alors là ça nous frappe en pleine gueule : ce n’est pas une fiction mais la réalité pure et trébuchante.

 

Le pouvoir du moment présent – Eckhart Tolle

balance-1240737_1280

Lorsque j’ai vu ce bouquin pour la première fois, tout de suite je me suis senti connecté, c’était très étrange. Il y a tout de suite eu un lien très fort, mais rationnel que je suis, j’ai tout de même feuilleté l’ouvrage avant de passer à l’achat. Et bingo, quelques semaines après avoir fini Tim Ferris, je me suis donc lancé dans ce livre qui semblait correspondre exactement à mon état d’esprit et à mes questions du moment.

C’est-à-dire que l’auteur découd et démonte toutes les croyances, non pas sur le monde, mais sur vous-même. Mais les deux sont en réalité liés étroitement. Liés par le fait que ce qui importe c’est le regard que l’on porte sur le monde, et non le monde lui-même. Car la solution est en vous et non ailleurs. Et le pouvoir il est là. Et il est immense. La solution ne repose absolument pas sur vos conditions matérielles ou vos relations. A partir de là, tout s’ouvre, tout ou presque semble possible. Au final, Tolle nous apprend à mieux à vivre avec nous-même et à nous rendre heureux par l’acceptation des choses telles quelles sont.  Ce qui ne veut pas dire qu’il faut tout accepter, attention, mais c’est là une autre histoire.

 

 

Savoir lire, c’est allumer une lampe dans l’esprit, relâcher l’âme de sa prison, ouvrir une porte sur l’univers. Pearl Buck

 

Publicités

7 réflexions sur « Les 5 livres qui ont façonné ma vision du monde »

  1. Merci pour ce partage.
    J’ai lu Le pouvoir du Moment Présent et il a certainement changé ma façon de voir la vie.
    La Semaine de 4 Heures m’intriguait depuis quelques temps et maintenant vous m’avez convaincu de le lire.

    Pour ma part, un des livres qui a vraiment changé ma vision de la vie est Le Pouvoir de l’intention de Wayne Dyer ainsi que le film The Shift du même auteur. Ce film n’a malheureusement jamais été traduit en français, mais il existe le livre Le Virage qui est écrit d’après le film.

    Le Choix de Og Mandino m’a fait également beaucoup réfléchir sur ma vie.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, vos livres ont l’air super, il faudra que je les lise ! Un roman sympa qui fait beaucoup réfléchir sur notre mode de consommation de façon métaphorique est « Le philosophe qui n’était pas sage » de Gounelle. Cela semble naïf au départ mais on y repense très souvent tellement c’est criant de vérité !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s