Noël est-il à fuir ?

Et boum, c’est déjà Noël. Enfin pas tout à fait, mais les magasins eux, font tout pour vous mettre dans l’ambiance et vous faire acheter au maximum.

Achète par ici, achète par là, t’as pas d’idée cadeau, on la trouve pour toi ! Le marketing est à la pointe sur ce sujet, pas d’inquiétude. Du coup, on a bien trop souvent l’impression que cette fête d’origine religieuse se réduit à un événement mercantile. Enfin si l’on s’en tient à sa réelle origine, c’est-à-dire les saturnales, il s’agit bien d’un échange de cadeaux que les romains pratiquaient. De ce point de vue donc, pas de quoi dire que la naissance du petit Jésus est gâchée puisque c’est l’Eglise même qui a décidé de la faire coïncider avec les saturnales romaines (et cela bien avant que la légende de Saint Nicolas apparaisse). Faudra pas s’étonner.

 

Des cadeaux inutiles ?

christmas-1786558_1920

En revanche, est-ce que les origines romaines de Noël constituent une raison suffisante pour accepter la consommation excessive et parfois inutile dans laquelle on cherche à nous plonger ? Vous est-il jamais arrivé de recevoir un cadeau dont vous ne saviez pas quoi faire et qui pourrit tranquillement dans le fond de votre placard ? Sûrement plus d’une fois ! Mais voilà, c’est soit-disant une tradition (certes) alors tous les ans, on ne se pose pas de question et on fonce dans les centres commerciaux !

Et le résultat, je viens de le décrire… Ne trouvez-vous pas cela absurde ? C’est tout de même ridicule de se retrouver avec tous ces objets dont on ne sait que faire ! Alors vous allez peut-être faire semblant d’y trouver un intérêt pour vous éviter de culpabiliser de ne pas l’utiliser car sinon cela vous ferait de la peine en pensant à la personne qui vous l’a offert… Mais cela ne durera guère, car vous ne réussirez sûrement pas à vous convaincre que tout à coup, cet objet est super utile ! Mais dans quel monde est-on ? La tradition je veux bien (d’ailleurs j’adore en découvrir, je suis toujours curieux), mais à quel prix ? Celui de la débilité ?

De même, on peut critiquer cette créativité très mal placée pour les « calendriers de l’avent » (oui je mets des guillemets) : sans être religieux (loin s’en faut), je trouve qu’il ne faudrait tout de même pas oublier qu’à l’origine il s’agit d’allumer une bougie chaque semaine. Il est ensuite entré dans les mœurs d’ouvrir une fenêtre d’un calendrier avec une image chaque jour, puis aujourd’hui un chocolat chaque jour. Bon pourquoi pas. Mais j’ai vu des pubs à faire pâlir… Par exemple des calendriers avec des produits de beauté ! Sérieusement, on se fout de qui là ? Tout est bon pour vendre, vraiment.

 

Mais quid du plaisir d’offrir ?

Bon, il s’agit là en réalité d’une mauvaise question. Mais pourquoi intituler mon paragraphe ainsi ? Parce que je sais que certains peuvent se poser cette question, et cela mérite donc une explication.

smile-191626_1920

Un des éléments centraux de Noël reste le plaisir d’offrir.  Ce que j’ai dit avant n’empêche pas que j’aime personnellement offrir des cadeaux à mes proches et voir leur visage s’illuminer en déballant le cadeau,de même que j’aime recevoir des cadeaux lorsque ceux-ci sont attentionés.

Le problème vient quand il s’agit d’offrir à tout prix quelque chose, même lorsqu’on a pas d’idée ! Pas d’offrir quelque chose en soi. Et c’est là où cet abrutissement des marques à cette période devient absurde ! Achetez, offrez, on trouve les idées pour vous, quitte à ce que ce soit totalement impersonnel ! Je force le trait, mais c’est presque ça.

De toute façon, et fort heureusement d’ailleurs, lorsqu’on connait suffisamment bien une personne et qu’on l’aime, il est bien plus aisé de trouver un cadeau à lui offrir, sans que cela prenne cet aspect de course aux cadeaux à tout prix, sans que cette pression vienne vous pousser dans tous les magasins de la ville, sans que cette course contre la montre ne vous bouscule.

 

Heureusement, y’a la famille !

Pour moi, avec le plaisir d’offrir, c’est la raison de célébrer Noël et de m’en réjouir, oui car je ne vous ferai pas de topo sur la naissance de Jésus, je suis athée.

Certes, il m’est agréable de recevoir et d’offrir des cadeaux, lorsque ceux-ci sont utiles, ou du moins attentionnés, mais ce qui est de loin le plus important, c’est de passer du temps avec ma famille. Voilà pour moi toute la véritable importance que revêt Noël, et je suis d’ailleus sûr que c’est pour la plupart d’entre vous également vrai. Mais ne vous laissez pas emporter par cette folie consommatrice (enfin, vous faites ce que vous souhaitez bien sûr), qui viendrait à vous faire oublier l’essentiel (votre famille), et vous vider votre portefeuille sans pour autant que tous ces biens matériels ne vous rendent pour autant plus heureux. Le vrai bonheur à Noël, il est auprès de vos proches, pas ailleurs.

 

 

Celui qui a inventé la Noël, c’est un mec qui devait tenir un magasin. Jean-Marie Gourio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s