Petit guide de Vienne touristique & intimiste

La célèbre Riesenrad (roue) de Vienne

Visiter Vienne, c’est un peu faire un voyage dans le temps, se projeter tout droit au 19ème siècle sous l’empereur François-Jospeph pour y admirer les monuments de l’époque. Mais c’est aussi profiter de son animation, sa modernité, ses restos tradis ou vegan. Bref, Vienne c’est un cocktail de la vieille Autriche et de la nouvelle auquel on ne saurait résister.

Le Museumsquartier de Vienne, symbole de l'alliance du moderne et de l'ancien
Le Museumsquartier, symbole s’il en est de l’alliance du moderne et de l’ancien !

Pour profiter de ces bijoux, rien de mieux que de se délecter de ses attractions les plus classiques. Mais parfois aussi rien ne vaut une découverte inopinée. Comme j’en ai fait lors de mon dernier séjour à Vienne pour aller visiter Lisa.

Ce qui est assez ironique d’ailleurs c’est que c’est seulement à ce moment là que j’ai découvert 2 ou 3 petits coins insolites, alors que j’avais vécu à Vienne avec Lisa près d’un an en 2014.

En même temps c’est pas bien grave, parce qu’aussi bien lorsque j’y vivais que lors de mes visites successives, les monuments de Vienne, ses résidences archi-classes dignes d’un musée ont toujours su me captiver !

Fresque de la coupole de l'église Karlskirche (Saint Charles) de Vienne
Fresque de la coupole de l’église Saint Charles… Y’a pas à dire Vienne sait y mettre les moyens !

Je vous laisse donc à votre tour succomber à Vienne la splendide, tant touristique (je dis pas ça péjorativement !) qu’intimiste.


Comment y aller ?

 

BUS

C’est je pense le moyen le plus écolo d’y aller. Enfin, sur une longue distance comme celle-ci, l’avion émet moins de CO2 au km mais il rejette des métaux lourds…

En tout cas c’est un transport plus doux et généralement moins cher.

  • Prix : 50 à 90 €

 

AVION

Le choix le plus rapide mais le plus cher.

  • Prix : 60 à plus de 200 €.

Où loger ?

Alors je dois vous le dire d’emblée, niveau logement je n’ai pas grand chose à vous recommander. Tout simplement parce que je n’ai jamais eu à aller en auberge de jeunesse ou Airbnb à Vienne.

Que ce soit grâce au frère de Lisa, à sa soeur ou à ses ami(e)s qui y habitent, en fait on a toujours un pied à terre là-bas.

Je sais qu’il y a le Wombat’s, près du Naschmarkt qui est une auberge réputée, après encore une fois, jamais testé donc à vous de voir ! 


Où manger ?

 

COMME UN(E) LOCAL(E)… 

 

Highlander

Ça c’était un peu notre repère à deux pas de chez nous lorsqu’on habitait à Vienne. Il est situé dans le 9ème arrondissement, sur la charmante et paisible Sobieskiplatz.

Ils y servent des plats typiques autrichiens mais aussi une volée de plats végétariens, ce qui est fort appréciable lorsque l’on sait que l’Autriche est un pays qui consomme beaucoup de viande traditionnellement. En tout cas c’est très bien cuisiné et fait toujours du bien.

Plats autrichiens au Highlander, restaurant typique autrichien à Vienne
Bon appétit !

Et là où le Highlander tape fort, c’est dans la bière (enfin attention à pas la taper trop fort de peur de la renverser haha) ! Ils brassent leur propre bière et elle tout juste délicieuse.

Petit conseil si vous ne fumez pas : allez dans la salle du fond, le reste du restaurant est fumeur, ce qui est chose courante en Autriche où fumer dans un bar ou resto est encore légal.

On s’en sort pour une trentaine d’euros à deux avec un plat et une boisson.

 

Harvest Café

Lorsqu’on est entrés dans ce resto vegan, ce qui nous a tout de suite marqué, c’est l’ambiance spéciale du lieu. Ici les meubles ont été chinés à droit à gauche, ce que, non seulement je salue, mais en plus donne une touche unique et chaleureuse à l’endroit.

Intérieur du Harvest Café, restaurant vegan à Vienne et ses meubles chinés
Ça donne envie, non ?

Une fois bien installés, on a pu déguster les plats cuisinés avec amour et on s’est tout juste régalés ! Un réconfort bien mérité alors qu’on affrontait la fraîcheur automnale de Vienne.

Le resto a un système de buffet, dont l’idée est en fait se servir soi-même et non d’avoir un accès illimité à la nourriture. Ce dont franchement, je n’irai point me plaindre vu le prix : entre 6,80 € et 10,80 € selon le nombre d’assiettes qu’on prend et leur taille. Difficile de faire mieux pour un resto d’une capitale européenne avec de si bons plats.

Si vous préférez, vous pouvez tout aussi bien commander à la carte cependant.

En plus l’accueil est soigné et chaleureux !

On comprend ainsi mieux pourquoi y’a eu autant de monde qui y a défilé pendant l’heure et demi qu’on y a passé.

Le Harvest Café se situe dans Leopolstadt au nord-est du Ring (qui est le premier arrondissement de Vienne au centre).

 

Nimmersatt

Nimmersatt en français ça veut dire “jamais repus” 😉 Moi je trouve ça très mignon.

D’ailleurs l’endroit lui-même est assez chou vu sa taille.

Nimmersatt, petit restaurant vegan de Vienne
Qu’est-ce que je vous disais ?

On y est accueilli avec le sourire (rare dans les grandes villes, je sais de quoi je parle étant parisien haha) par des gens qui aiment ce qu’ils font, c’est à dire des plats vegan !

Les locaux qui travaillent dans les environs se réfugient dans ce boui-boui vegan le midi en quête d’un déjeuner simple et sain à emporter ou manger sur place. En parlant d’emporter, le resto encourage chacun et chacune à utiliser sa propre boite et son propre gobelet moyennant une réduction du prix (plutôt que d’utiliser du jetable). J’ai trouvé ça super chouette, car cohérent avec un mode de vie vegan qui à mon avis est dans la même logique que le zéro déchet, du moins dans sa logique environnementaliste.

Les plats sont bons (évidemment) et on mange pour moins de 10€ par personne, dessert compris. Il y a un menu le midi ou des plats à la carte mais leur nombre est très limité.

Attention, si vous voulez manger sur place, pensez à réserver vu que ce n’est pas très grand. Le Nimmersatt est situé dans Josefstadt à l’ouest du Ring.


Où boire un café ?

 

COMME UN(E) TOURISTE

 

Café Central
Le Café Central, une institution à Vienne
Ça a plutôt de la gueule non ?

Le Café Central c’est un symbole à Vienne, un café chic dans un bâtiment d’antan. Les touristes du monde entier et les locaux habitués y affluent par dizaines, si bien que malgré la taille du lieu on aurait presque du mal à y trouver une place.

En fait on y va plus pour l’expérience que pour autre chose : profiter de la magnificence du lieu, déguster un café servi par des serveurs au taquet, observer la foule bourgeoise tantôt blasée tantôt à prendre la pose pour des selfies.

 

COMME UN(E) LOCAL(E)

 

Phil

Rendez-vous avec une ambiance chaleureuse dans ce café qui fait aussi librairie. Les locaux viennent s’y poser pour lire, discuter ou encore bosser (comme moi).

Le café librairie Phil et son ambiance chaleureuse à Vienne
Un endroit mi-café, mi librairie !

Bien qu’assez grand je trouvais pas le lieu impersonnel du tout justement, on s’y sentait même presque chez soi.

Les consos sont bonnes, pas trop chères et le service agréable.

Bref, je m’y sentais bien et me serais presque éternisé si j’avais pas autre chose à faire après.

 

7 Sterne
Café branché 7 Sterne et sa grande salle lumineuse à Vienne
Sympa la grand salle claire, non ?

C’est une bonne alternative au Phil. C’est plus grand, mais moins chaleureux. Par contre j’avais beaucoup aimé le fait qu’il y ait une grand salle claire. C’est un endroit branchouille où les gens viennent discuter ou bosser tranquillement. Le café (la boisson, pas le lieu) est bon et coûte seulement 1,8 €.


Que faire ?

 

COMME UN(E) TOURISTE

 

Découvrir le Ring (1er arrondissement) et ses monuments

Si je mets plusieurs monuments sous la même coupole, c’est parce qu’ils sont tous très proche géographiquement… Et que tous à l’exception de la cathédrale et du Burgtheater datent du 19ème siècle !

Rues commerçantes animées du Ring vers la cathédrale Saint Etienne à Vienne
Les rues hyper animées du centre vers la cathédrale Saint Etienne

En effet, à cette époque, l’empereur François-Jospeh a entrepris de gros travaux dans ce qu’on appelle aujourd’hui le Ring. Il a démantelé le mur d’alors qui formait la ville pour créer une avenue : la Ringstrasse, agrandissant ainsi la ville. Il entreprit aussi la construction de la partie qui nous intéresse : les monuments du Ring !

Profitez de votre tour des monuments pour vous perdre aussi dans les rues de la vieille ville (donc du Ring) derrière la Hofburg, l’ambiance y est unique ! Moi je ne m’en lasse pas ! Préférez rester plus vers le nord du 1er pour éviter les foules concentrées vers la cathédrale et Kärntnerstrasse. Ne boudez cependant pas ces dernières, ce sera juste moins tranquille et authentique. 

Galerie dérobée dans la vieille ville de Vienne
Lors de mon séjour à Vienne en juin 2017 avec Lisa et ses potes on a découvert des galeries dérobées dans la vieille ville avec de belles surprises…

Voici donc les monuments du Ring de Vienne par ordre de préférence 😊 (la cathédrale qui est vraiment d’une autre époque est à la fin) :

  • Le Rathaus (l’hôtel de ville)
Le Rathaus, hôtel de ville de Vienne et son architecture néo-gothique
Le voilà qui se cache derrière les arbres du Volksgarten !

C’est mon gros gros coup de coeur du Ring tellement il est beau et impressionnant. Pas une seule fois lorsque j’allais au boulot à Vienne je ne me suis lassé de passer devant. Oui j’avais de la chance, je bossais dans le Ring ^^ Aujourd’hui encore (et pour l’avenir je crois) il me fait beaucoup d’effet avec son style néo-gothique typique du 19ème. D’ailleurs à chaque fois qu’on retourne à Vienne Lisa qui me connaît bien me demande gentiment si je voudrais aller voir mon cher Rathaus.

Si comme moi vous êtes un(e) fan de l’architecture gothique et de Poudlard dans Harry Potter, vous ne pourrez qu’être séduits par ce monument digne d’un film. La place devant est souvent l’occasion d’événements comme le marché de Noël ou le Life Ball (bal en faveur des séropositifs).

Entrer dans le Rathaus est gratuit ! Vous avez même des visites guidées gratuites le lundi, mercredi et vendredi à 13h !

  • La Hofburg (le palais impérial), le Naturhistorisches Museum (le musée d’histoire naturelle) et Kunsthistorisches Museum (le musée d’histoire de l’art)

La Hofburg aussi est un de mes favoris de Vienne ! J’aime tout particulièrement la vue en arrivant par le Volkstheater puis Heldenplatz qui nous permet d’admirer le demi-cercle formé par la partie Neue Burg du palais impérial.

La Hofburg, palais impérial majestueux et incontournable de Vienne
Je sais pas pourquoi je l’ai toujours aimé cet arc du palais impérial…

Mais s’introduire dans les cours en vaut tout autant la peine ! C’est géant, c’est magnifique, bref vous ne pouvez pas passer à côté.

Et la nuit ça devient même magique de déambuler à travers la Hofburg.

L’admission à l’intérieur coûte 13,90 € et permet de visiter les appartements impériaux, le musée de Sisi et la collection d’argenterie de la cour.

Juste en face de la Hofburg, vous apercevrez deux musées splendides (histoire de l’art et histoire naturelle) devant lesquels j’adore toujours passer tellement je les trouve merveilleux. J’ai une telle fascination pour cette architecture. Bon par contre j’ai jamais visité lesdits musées haha.

  • Le Wiener Staatsoper (l’Opéra de Vienne)
Le Wiener Staatsoper ou Opéra de Vienne, un opéra réputé dans un cadre néo-gothique magnifique
Le Wiener Staatsoper, classe et réputé !

C’est un des plus réputés d’Europe… Et j’ai un plan pour vous permettre d’y assister pour 3 € !! (merci Pierre !). Bon je vous le dis d’office cependant, vous attendez pas à des conditions royales, que dis-je, impériales pour ce prix. Mais si ça vous gêne pas trop d’être debout pendant la durée de la représentation, rendez-vous sur l’aile ouest de l’Opéra (côté Operngasse), il y a un comptoir qui délivre ces fameuses places debout pour la modique somme de 3 €, véridique ! On l’a fait avec Lisa et ça vaut le coup ! Prenez-vous y en avance par contre.

Sinon pour la petite histoire, l’Opéra de Vienne est la première construction officiée par François-Joseph dans le Ring, il est d’ailleurs surnommé “este Haus am Ring”. On retrouve cette fois encore le style néo-gothique cher à l’époque.  

  • Le Burgtheater et le Volksgarten
Le Burgtheater de Vienne et son architecture gréco-romaine vu depuis le Volksgarten
Le Burgtheater vu depuis le Volksgarten, décidément j’aime beaucoup planquer les monuments derrière la verdure de ce parc… ^^

Le Burgtheater se situe juste en face du Rathaus ❤ Bien qu’il soit pourtant très beau avec son style gréco-romain, j’avoue que pour moi il fait pâle figure à côté du Rathaus. C’est fou ce que Vienne fait devenir exigeant haha.

Mais j’aime beaucoup le jardin à côté, le Volksgarten que j’adore d’ailleurs traverser pour rejoindre ma Hofburg. J’aime aussi le Volkstheater Garten juste pour m’y poser et respirer la nature tout en ayant une vue superbe sur les monuments environnants. C’est chouette quand même Vienne !

  • Le Stefan’s Dom (la cathédrale Saint Étienne)
L'immense tour sud de la cathédrale Saint-Etienne (Stefan's Dom) à Vienne
L’impressionnante et majestueuse tour sud de la cathédrale Saint-Etienne de Vienne

J’ai toujours été fan d’églises, cathédrales et autres bâtiments religieux. Je suis athé pourtant, mais ces lieux de culte sont toujours un lieu d’apaisement incroyable. Et puis, il y en a un paquet qui sont un sacré tour de force architectural et artistique !

Vue sur le toit et les mosaïques de Stefan's Dom (cathédrale Saint Etienne) à Vienne
En plus d’être une très belle mosaïque, le toit offre une jolie perspective sur Vienne !

La cathédrale Saint Étienne de Vienne n’y fait pas exception. Et quelle taille vertigineuse ! Son toit qui semble tirer jusqu’au ciel vient allonger cette cathédrale extraordinaire. Toit que vous devez absolument visiter ! Pour cela montez sur la tour sud pour 5€ et admirez ces pans de dizaines de mètres aux mosaïques colorées. Et loupez pas l’aigle à deux têtes, symbole de feu l’Empire austro-hongrois.

 

→ Vous trouverez beaucoup plus d’infos sur tous ces jolis monuments sur le site touristique officiel de Vienne : https://www.wien.info/fr (cadeau c’est en français).

 

Admirer la Karlskirche (église Saint Charles)

Cette église baroque très inspirée du style italien et notamment de l’église Saint Pierre de Rome avec sa coupole et ses colonnes fait aussi partie de mes préférées de Vienne !

L'église Saint Charles (Karlskirche) de Vienne et son style italien
Si vous êtes déjà allés à Saint Pierre de Rome, vous allez vite avoir l’impression d’y être à nouveau

Seul petit défaut : l’entrée est payante. Il vous en coûtera 8 € pour accéder à l’intérieur ainsi qu’aux voûtes où sont les magnifiques fresques de Rottmayr. Pour l’avoir fait une fois, je peux vous dire que ça vaut le coup !

La Karlskirche se situe juste à côté de Karlsplatz juste au sud du Ring.

 

Se régaler au Naschmarkt

Fruits et légumes frais au Naschmarkt de Vienne
Y’a pas que des fruits et légumes frais !

Pour continuer dans les alentours de Karlsplatz, allons au Naschmarkt. C’est un grand marché où vous pourrez vous acheter bien sûr fruits et légumes frais, mais aussi toutes sortes de spécialités d’un peu partout ! C’est un marché riche en tentations culinaires, quoique Lisa et moi craquions rarement.

 

Découvrir Schönbrunn

Le château de Schönbrunn, une visite incontournable à faire à Vienne
Le château de Schönbrunn, un classique de Vienne !

Ahh… Versailles. Euh, pardon Schönbrunn. Enfin, en fait, l’amalgame n’est pas dénué de sens vu que Schönbrunn est inspiré de Versailles.

Pour vous y rendre, il vous suffit de prendre le U4 (métro ligne 4) jusqu’à la station Schöbrunn !

Il ne vous reste qu’à profiter du magnifique château. Il y a deux tarifs pour la visite, à 14,20 € pour l’Imperial Tour (petit tour) et 17,50 € pour le Grand Tour. Honnêtement le petit tour déjà est bien suffisant.

Les jardins et la gloriette du château de Schönbrunn à Vienne
Le jardin resplendissant de Schönbrunn et sa gloriette qui surmonte la colline

Ne manquez pas la Gloriette du château, oeuvre splendide du 18ème juchée sur la colline et belvédère parfait pour admirer le château en contrebas. C’est aussi l’occasion pour aller se délasser dans les jardins du château.

 

S’étonner à la Hundertwasser Haus

Voilà qui va venir casser le classicisme des visites précédentes !  

La Hundertwasserhaus, étonnante résidence anticonformiste conçue par l'architecte Hundertwasser à Vienne
Vous vous attendiez peut-être pas à ça, hein ?

Et pour cause : Hundertwasser, l’architecte de la maison éponyme avait pour but de rompre avec la conformité.

Et c’est une réussite, le résultat est (d)étonnant : c’est structuré et en même temps ça part dans tous les sens et je me demande toujours comment ça doit être à l’intérieur ^^

La Hundertwasserhaus à Vienne et ses couleurs et lignes inattendues
Que de couleurs et de lignes inattendues, bref, de l’anticonformisme !

 

S’envoyer en l’air dans le Prater

Le Prater c’est un parc d’attraction en plein Vienne.

La Prater Turm de Vienne, plus haute tour manège en Autriche
Attention aux personnes sensibles aux nausées pour la Prater Turm !

L’entrée est gratuite mais il faut naturellement se délaisser de quelques euros pour faire une activité (attention les attractions ferment l’hiver).

Le truc à ne pas louper si vous n’avez pas le vertige c’est la Prater Turm qui est la tour manège la plus haute d’Autriche du haut de ses 117 mètres. Il vous en coûtera 5€ et vous ne regretterez pas ces sensations et cette vue sur Vienne ! Moi en tout cas j’avais adoré.

La célèbre Riesenrad (roue) de Vienne
Sinon y’a la Riesenrad (roue) qui est plus posée 😊

Sinon bien sûr l’incontournable du Prater c’est la Riesenrad, la roue de Vienne qu’on aperçoit parfois de loin. Un tour coûte 10 €, c’est un peu cher, mais que voulez-vous c’est la rançon de la célébrité !  

 

COMME UN(E) LOCAL(E)… TRÈS CHEVRONNÉ(E)

 

Paternoster du Rathaus

Le Paternoster de la Rathaus de Vienne, un des derniers Paternosters de la ville
Un Paternoster ça ressemble à ça !

Mais déjà c’est quoi un Paternoster ? Eh bien c’est un vieil ascenseur qui ressemble plutôt à un monte charge en fait. Il tourne sur un axe et ne s’arrête jamais : il monte d’un côté, glisse de l’autre et continue sa course en descendant de l’autre côté, re-glisse du premier côté pour remonter et ainsi de suite… Il n’y a donc aucune porte et il suffit d’y sauter au moment opportun.

Ce qui est super rigolo à faire et en théorie non autorisé (oh là là quel rebel je suis !) : rester dans l’ascenseur une fois passé le dernier étage. Le Paternoster va glisser sur ses rails jusqu’à l’autre côté où il redescend. Une expérience toute bête mais qu’on fait pas tous les jours, hein ! Bon c’est un peu gamin mais on s’amuse comme on peut 😁

Inutile de vous expliquer pourquoi il s’agit d’un des tous derniers Paternoster de Vienne vu les potentiels problème de sécurité que cela pose (je parle de l’absence de porte et de devoir sauter quand il passe, pas du fait de rester dedans). Ceci dit je trouve ça trop cool qu’il reste des Paternoster, c’est du patrimoine ! Même si c’est un peu dangereux 😜

Moi prêt à sauter dans le Paternoster du Rathaus de Vienne
Moi qui m’apprête à sauter dans le Paternoster ! (mais ça va pas très vite non plus)

Aussi étonnant que cela puisse paraître c’est un secret plutôt bien gardé, peu de personnes en connaissent l’existence. Le pire c’est que c’est en plein dans le Rathaus, un des monuments les plus connus de Vienne et situé en plein centre.

Pour trouver facilement le Paternoster, il faut prendre l’entrée nord (Felderstrasse) du Rathaus et se diriger vers la bibliothèque, c’est dans l’escalier 6 à droite. .

 

La maison la plus petite de Vienne

C’est une maison toute mignonne et… forcément toute petite située à l’angle de Burggasse 3 et Breite gasse, à deux pas du Museumsquartier, le quartier des musées de Vienne.

La plus petite maison de Vienne
Toute petite, elle passe inaperçu si on fait pas gaffe !

Construite en 1872 par l’architecte Josef Durst, elle est aujourd’hui tenue par Friedrich Schmollgruber, un joaillier originaire de Steyr en Haute-Autriche.

Il est difficile d’en décoller son regard et ne plus la voir une fois qu’on l’a vue, ce qui est assez ironique. C’est en effet à cause de sa discrétion que je ne l’ai découverte que lors de mon dernier séjour à Vienne ! Après y avoir vécu un an et y être retournée plusieurs fois haha.

 

Se réchauffer à coups de Glühwein au MuseumsQuartier

L’ouverture du marché de Noël du MuseumsQuartier ça se fête ! Les différents stands proposent du Glühwein, ce qu’on appellerait au pays des 365 fromages du vin chaud, tout simplement ! De quoi se réchauffer par ces journées de novembre qui se refroidissent. La tasse de Glühwein est à 4 € avec une consigne de 2 € pour la tasse (eh oui, pas de gobelets jetables 😉)

Soirée d'ouverture du marché de Noël du Museumsquartier à Vienne
Concert qui dépote et tasses de Glühwein, super soirée d’ouverture du marché de Noël au Museumsquartier !

Et parce qu’un bon verre et des potes c’est pas assez, on a eu droit à un concert pour fêter l’ouverture du marché ! L’ambiance était vraiment chouette quoique le son un peu trop fort. C’était bourré de monde !

Mais il y a plein d’autres marchés de Noël où boire du Glühwein à Vienne ! J’avais beaucoup aimé y’a quelques années celui de Spitelberg, pas très loin du Volkstheater.

Bon vous avez peut-être remarqué que je vous parle que de Glühwein et pas de shopping pour ces marchés de Noël. Faut dire que pour moi à Noël c’est beaucoup plus important d’être avec ses proches que de crouler sous les biens matériels. Moi ça me fait fuir ces prétextes commerçants…

→ DÉCOUVREZ SI NOEL EST A FUIR

En tout cas vous l’avez compris, aller à Vienne en novembre c’est sympa.


Vienne, ville impériale à visiter impérativement !

Que de choses à voir et à faire, que d’émerveillement nous attendent à Vienne.

Comédiens dans le Volksgarten de Vienne
Lors de mon premier séjour à Vienne, lors d’une balade dans le Volksgarten (encore lui !), on a vu un couple de comédiens nous interpréter je ne sais quelle oeuvre d’ailleurs dans ce petit bâtiment

Si je ne taris pas d’éloge à propos de Vienne c’est qu’après y avoir vécu et y être retourné maintes fois j’en suis toujours autant fasciné. Pour moi c’est un peu la Paris d’Europe centrale, avec tous ces bâtiments d’antan, ces monuments… Une trace de l’histoire qui même sans en connaître les détails se laisse bien admirer.

Et encore, j’aurai pu continuer avec les activités ou visites à faire : découvrir Spittelau et les autres oeuvres de Hundertwasser, déguster une Sacher Torte au Café Sacher, faire une balade le long du Danube, admirer le Belvédère Schloss (château du Belvédère), se rendre à la Donauturm (tour du Danube), se délasser au Augarten…

Bref, vous l’avez compris, Vienne est une véritable mine de beautés et de culture !

Ça vous a donné envie d’y aller ?

Vous aimez mon article ? Épinglez-le !

Petit guide de Vienne touristique & intimiste


Cet article contient des liens affiliés.

→ A chaque fois que vous cliquez et achetez un produit je touche une commission. Mais ça ne vous coûte pas un centime de plus ! (c’est pas trop mon genre). Ça me permet de financer le blog et un jour de me rémunérer j’espère.

→ Il est important de promouvoir des alternatives écolos ou éthiques. Naturellement, tous les produits sont testés ou approuvés par mes soins (ou ceux de Lisa).

MAIS n’oublions pas qu’une des vraies alternatives c’est aussi de moins consommer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.