2 semaines au Rajastan : itinéraire, conseils et budget

Le Palais des vents (Hawa Mahal) à Jaipur dans le Rajasthan en Inde

Pour notre premier séjour en Inde, nous avons décidé de visiter le Rajasthan. L’Inde est tellement vaste qu’il fallait restreindre notre séjour à une région en particulier. Même ainsi, il est difficile de voir autant qu’on souhaite tout en prenant son temps. En effet, depuis le début de notre tour du monde, nous pratiquons autant que possible le slow travel et notre séjour en Inde est un peu allé contre ce principe.

Mais c’est dû à plusieurs choses. D’abord, parce qu’on prévoit environ 1 mois par pays pour notre tour du monde. Ensuite parce que notre arrivée en Inde nous a fait démarrer sur une mauvaise note et que du coup contrairement à quasiment tous les pays d’avant on voulait pas spécialement s’y attarder. Du coup, en arrivant à Varanasi sans aucun plan et réalisant que durant la haute saison en Inde tout était très vite réservé, nous avons dû faire un itinéraire à la hâte. Ce qu’on n’aime pas faire non plus car en temps normal on préfère notre liberté.

Voilà comment on s’est retrouvés avec un itinéraire de 2 semaines avec 5 destinations différentes. Un peu serré donc, mais cela nous a permis de profiter de pas mal des attractions du Rajasthan : des palais à couper le souffle en veux-tu en voilà, des forts splendides à gogo, le désert du Thar, le lieu de tournage du James Bond Octopussy et bien sûr du shopping !

 

Comment se déplacer dans le Rajasthan ?

On entend souvent que prendre le train en Inde est une expérience à ne pas manquer. Encore faut-il y arriver ! On s’est justement fait avoir. En effet, en pleine haute saison (fin décembre/début janvier), les trains étaient entièrement plein de 2 à 3 semaines en avance ! Du coup pour l’expérience train c’était raté. Après il existe apparemment des emergency tickets, mais on en commençait à en avoir notre claque de tout organiser donc on a préféré éviter, d’autant qu’apparemment si quelqu’un se présente avec une réelle urgence vous perdez votre place et surtout vos sous.

Donc si vous vous y prenez suffisamment en avance et que tout programmer avant ne vous gêne pas, rendez-vous sur cleartrip.com pour prendre vos billets 3 semaines avant au moins en haute saison !

Le bus de nuit en Inde
Bienvenu dans un bus de nuit !

Sinon, il vous faut prendre le bus, et pour cela c’est assez simple. Soit vous allez directement à la gare routière de votre ville et sautez dans le bus pour votre prochaine destination après avoir négocié le tarif bien sûr. En espérant que le bus ne soit pas plein. Mais les grandes villes sont desservies plusieurs fois par journée, donc l’attente devrait être limitée. Soit vous allez en agence, au moins vous serez sûr d’avoir une place à bord, mais vous paierez un peu plus cher à cause de la commission de l’agence.

Nous on a tout réservé en ligne sur redbus.in de peur de se retrouver sans place (comme pour le train). Par contre c’est bien chiant, parce que le site ne prend pas les cartes étrangères. Par chance notre hôte nous a prêté sa carte pour pouvoir payer.

 

Notre itinéraire

Nous avons commencé à Jodhpur au centre du Rajasthan puis sommes allés complètement à l’ouest à Jaisalmer, avant de descendre au sud à Udaipur, puis de remonter à Pushkar (proche de Ajmer) et finir à Jaipur.

Notre itinéraire de 2 semaines au Rajasthan en Inde

 

Jodhpur – 3 jours

Les toits des maisons bleues de Jodhpur au Rajasthan en Inde

Surnommée la ville bleue, Jodhpur est une ville à ne pas manquer pour quiconque visite le Rajasthan ! Bien que ce soit assez agité (comme un peu dans toute l’Inde en fait) dans l’ensemble avec les commerces un peu partout, une fois au cœur des petites ruelles parsemées des fameuses maisons bleues, vous pourrez profiter du calme relatif qu’elles offrent. En tout cas, on était vite mis au parfum de ce qui nous attendait dans le reste du Rajasthan avec les nombreux colporteurs qui nous ont lancé : « Rickshaw? No? Hashish? »… 

→ À ne pas louper : goûter au meilleur lassi Makhaniya du Rajasthan (tous les détails un peu plus bas)

 

QUE FAIRE  ?
  • Visiter le Fort Mehrangarh

Clairement le plus beau fort que nous ayons visité au Rajasthan. Les “jatis” (murs découpés en dentelle) sont tout simplement époustouflants et la hauteur des murs du fort est absolument vertigineuse. Ce qui est amusant c’est que tandis que nous étions fascinés par cette merveille d’architecture, pour les locaux en revanche, c’était nous l’attraction : de nombreuses fois ils nous ont demandé à poser avec eux pour des séances selfie ! Le fort est accessible en 20 minutes de marches depuis la vieille ville et l’entrée vous coûtera 600 Rps. Il y a guide audio inclus, je vous recommande fortement de le prendre, c’est très intéressant !

Le fort et les maisons bleues de Jodhpur au Rajasthan en Inde
La superbe architecture de Jodhpur !
  • Arpenter les délicieuses petites ruelles

Qu’elles soient jonchées de maisons bleues ou non, cela reste un plaisir de déambuler dans les entrailles de la vieille ville. Les maisons sont peintes en bleu pour conserver la fraîcheur et éloigner les insectes.

  • Faire du shopping

La plupart des villes du Rajasthan sont en réalités des paradis du shopping. La particularité de Jodhpur c’est qu’il y a le marché Sardar, un endroit qui vaut le détour. C’est très animé (trop ?) mais aussi très typique. Au beau milieu du marché vous pourrez admirer la belle horloge Ghantaghar qui a un éclairage joli la nuit bien qu’assez kitsch.

L'ambiance dans les rues animées de Jodhpur au Rajasthan en Inde
Découvrez les rues un poil animées de Jodhpur… 😉

 

OU MANGER ?

On a été agréablement surpris de découvrir qu’il y a nombre de restaurants avec rooftop. Bon notre portefeuille était moins content lui vu qu’on voyage un an et qu’on a un budget limité. Mais le soir c’est vraiment sympa avec la vue sur le fort illuminé.

  • Jhankar (notre coup de coeur)

Juste le meilleur restaurant auquel nous ayons jamais mangé en Inde. En plus de cela le gérant parle français (il est originaire de Pondichéry) et est très sympa. Ce petit bijou de restaurant a bien sûr un rooftop pour le soir et une cour intérieur ombragée pour le midi. Comptez 350 Rps par personne pour un plat aux portions très généreuses.

  • Café Royale

Ce petit restaurant mignon a le gros avantage d’avoir une vue sur l’horloge Ghantaghar. Un spot sympa pour profiter de l’ambiance du marché Sardar sans se faire harceler. Parfait pour un encas (les plats sont vraiment petits et un peu chers pour ce que c’est). Goûtez-y le délicieux Kachori Chat (70 Rps) !

  • Priya Niwas

C’est un restaurant local à 10-15 minutes à pieds de la vieille ville en prenant la sortie sud du marché Sardar. La cuisine est bonne mais préparez-vous à supporter les klaxons ambiants de la grande rue sur laquelle il est ouvert. L’endroit parfait pour le voyageur à petit budget (Thali à 175 Rps).

  • Shri Mishrilal Hotel

C’est ici que vous trouverez le fameux lassi Makhaniya. Il s’agit d’un lassi aromatisé de safran, cardamome et autres épices ! C’est bien épais, crémeux, et surtout délicieux ! Vous pourrez régaler vos papilles pour seulement 35 Rps.

 

OU LOGER ?
  • Tanu Guesthouse

Repéré sur booking.com, l’endroit nous a offert tout le repos et confort nécessaire lorsqu’on voulait échapper au boucan incessant et harcèlement des rues commerçantes. Nous avions une chambre spacieuse et cosy avec salle de bain intégrée. C’était pas hyper propre, mais bon, c’est souvent le cas en Inde. L’endroit est très bien situé, le gérant sympa et la vue depuis le rooftop au top !

Rues tranquilles à Jodhpur au Rajasthan en Inde
Notre guesthouse était située dans ces petites rues plus tranquilles de Jodhpur

Bon, on a bien douillé par contre pour l’Inde. La nuit était à 1000 Rps vu qu’on était en pleine haute saison. Plein d’indiens partent (et plein d’indiens ça fait vite beaucoup, dans un pays de 1,3 milliards d’habitants) et les prix sont multipliés par deux voire trois ! En basse saison, il est sûrement facile de négocier un bon prix.  

 

Jaisalmer – 4 jours

Vue sur Jaisalmer, ville située en plein désert dans le Rajasthan en Inde

Après la ville bleue vient la ville dorée. Ce que j’ai adoré à Jaisalmer, c’est que c’est une ville à taille plus humaine que Jodhpur. Ainsi la Jaisalmer se distingue par son calme (tout relatif) et son ambiance plus détendue, ce qui fait vraiment du bien. Mais c’est aussi et surtout une ville en plein désert ! Les multiples terrasses de la ville pourront vous permettre d’apprécier l’horizon désertique du désert du Thar s’étendant au-delà de la ville.

→ À ne pas louper: faire un safari à dos de chameau dans le désert du Thar, c’est l’activité phare ici. Si c’est une expérience que vous voulez tenter (oui, oui allez-y !), lisez mon article Nouvel an dans le désert du Thar : safari et nuit à la belle étoile.

 

QUE FAIRE ?
  • Visiter le fort

Contrairement à celui de Jodhpur, celui-ci est habité (l’entrée est donc gratuite). Partout vous trouverez hôtels, restaurants et boutiques. Ses havelis (demeures) sont une merveille d’architecture qui vont vous faire adorer déambuler dans les rues étroites du fort. Les jatis qu’on trouve aussi ici ont suscité une fois de plus mon ébahissement et mon admiration. Le style du fort quant à lui change un peu de Jodhpur.

Le lac Gadi Sagar et les havelis du fort de Jaisalmer dans le Rajasthan en Inde
Le magnifique lac Gadi Sagar et les somptueux havelis du fort de Jaisalmer
  • Aller au lac Gadi Sagar

Une promenade le long de ses rives est tout ce qu’il y a de plus apaisant. 10 à 15 minutes suffisent pour rejoindre le lac depuis le fort. Vous pouvez aussi louer un bateau et voir de plus de près le superbe temple dédié à Krishna sortir de l’eau. Sur la rive comme dans un bateau, vous vous sentirez comme dans un film en admirant ce temple. Au coucher du soleil, le lieu s’empreint d’une atmosphère toute spéciale.

  • Faire du shopping

Comme une fois n’est pas coutume et que le Rajasthan s’y prête particulièrement bien, si vous avez besoin de bijoux, vêtements ou de déco, vous trouverez votre bonheur ! Bon j’avoue, parfois vous en aurez marre des commerçants qui vous harcèlent toutes les 30 secondes…Au moins ici à Jaisalmer ils ont sû faire preuve de créativité. En effet, au moment où nous justement on commençait à trouver ça lourd, un des vendeurs nous sort ironiquement : “please, give me a chance to rip you off”. J’avoue qu’on s’est bien marrés et qu’on était bien content qu’il y en ait un qui ait assez de recul et d’humour pour nous sortir ça.

  • Admirer le coucher de soleil sur un rooftop

Il y a tellement de rooftop à Jaisalmer (notamment dans le fort) que vous aurez l’embarras du choix. Allez au Jaisal Café pour la meilleure vue.

 

OU MANGER ?
  • Jaisal Café (notre coup de coeur)

C’est le restaurant à ne pas louper si vous allez à Jaisalmer ! La nourriture est bonne et fraîche (pas de plat sorti du frigo et passé par la case micro-onde), les gérants super sympas et la vue est tout simplement la meilleure de Jaisalmer depuis le rooftop. On s’y est vraiment plu, et on y a d’ailleurs passé quasiment tout notre temps à Jaisalmer. On s’est liés avec les gérants et à la fin on se sentait vraiment comme chez nous. Que c’est agréable !

  • Wanderlust Guesthouse and Restaurant

Pour changer, voici un restaurant à l’extérieur du fort. Et le gros avantage du coup, c’est que la vue sur le fort est splendide. En plus le cadre est très agréable, il y a de petites alcôves avec des coussins dans les murs pour se nicher et profiter de la vue sur le fort. Nous on s’y est posé un après-midi pour bosser sur le blog, c’est vraiment le cadre idéal (et il y a des prises et le wifi) pour travailler, lire ou glander.

Vues sur Jaisalmer, vendeur de Bhel Puri et rue de Jaisalmer au Rajasthan en Inde
Vues sur Jaisalmer, vendeur de Bhel Puri et rue de Jaisalmer
  • Déguster un Bhel Puri dans un stand de rue

Le Bhel Puri est un snack typique indien à base de riz et maïs soufflé, autres céréales,tomate, oignon et bien évidemment des épices. C’est délicieux et ça coûte pas cher (30 à 40 Rps) ! Vous trouverez plein de stands dans et autour du fort.

Vu qu’on a passé les trois quarts de notre temps au Jaisal Café, je n’ai pas d’autres recommandations de restaurants à vous fournir. Mais d’une, ce n’est pas le choix qui manque, et de deux, si vous êtes pas très inspirés bah…allez au Jaisal Café !  

 

OU LOGER ?

–> Attention, Il y a deux problèmes avec le logement à Jaisalmer.

– les guesthouse qui vous mettent la pression pour que vous réserviez un safari avec eux sinon votre chambre n’est soudainement… plus disponible ! Mieux vaut donc faire le safari avec votre guesthouse ou bien tester sérieusement votre guesthouse si vous voulez réserver votre safari ailleurs histoire qu’ils ne vous flanquent pas à la porte.

– les guesthouse qui n’existent pas. On a eu un petit souci en débarquant à Jaisalmer. On avait réservé 3 nuits au Sameer Safari Hotel sur internet et en arrivant sur place, surprise ! Ca n’existe pas ! Par chance on avait fait aucun prépaiement (abstenez-donc sinon vous ne reverrez jamais votre argent) et on a trouvé un autre endroit facilement.

  • Tejomaya guesthouse

L’endroit est très correct et a un rooftop sympa, mais est un peu cher avec une petite chambre équipée de salle de bain à 1000 Rps. Heureusement on avait pu négocier notre chambre à 800 Rps.

On peut aussi dormir à l’intérieur du fort, ce qui semble être une chouette idée ! La réalité est beaucoup moins rose : les canalisations ayant été faites à l’arrache, beaucoup d’eau coule dans les fondations du fort qui s’en retrouve fragilisé. Mais le dérèglement climatique y est aussi pour quelque chose, le fort n’a en effet jamais connu autant d’averses. Il y a déjà eu un accident faisant des dizaines de mort. Et puis, c’est bien dommage de passer à la trappe un tel patrimoine architectural. Un équilibre très fragile donc et dur à préserver. Si vous voulez faire au moins un petit geste en ce sens, abstenez-vous donc au moins d’y dormir.

 

Udaipur – 4 jours

Vue sur le lac Pichola et les palais d'Udaipur au Rajasthan en Inde

Udaipur ou la ville blanche (oui oui, les rajasthani adorent donner des couleurs à leurs villes) semble parsemée de palais et beaux bâtiments d’antan. Le lac Pichola vient parfaire ce cadre des plus agréable. Au coeur de celui-ci se trouve un palais que les fans les plus assidus de James Bond connaîtront sûrement déjà. Il s’agit du palais Jag Mandir que l’on voit dans le James Bond Octopussy. Udaipur est aussi une des villes les plus reposantes que nous aillons visité au Rajasthan, ce qui n’est pas de trop quand on visite l’Inde ! 

→ À ne pas louper : faire une séance cinéma dans un des restaurants qui diffuse James Bond Octopussy le soir. Vous pouvez aller au Panorama Guesthouse, il y a un grand écran.

 

QUE FAIRE ?
  • Visiter le City Palace 

Un palais très impressionnant qui vous fera voyager au temps des Maharajas. L’entrée pour l’extérieur coûte seulement 30 Rps. Il y a un musée à l’intérieur, on y est pas allés car un peu cher pour notre budget, mais vous pouvez y entrer pour 300 Rps (le énième palais à quelques centaines de roupies, ça commence à faire cher).

  • Visiter le temple Jagdish

Une visite plutôt sympathique, quoique pas extraordinaire. Faites bien le tour, l’arrière du temple est plus joli. L’entrée est gratuite.

  • Se poser à Ambrai Ghat

Pour info un ghat est une série de marches au bord d’un point d’eau. L’ Ambrai Ghat a de particulier qu’il vous offre une magnifique vue sur le City Palace. D’ailleurs c’est un endroit romantique où beaucoup de couples viennent s’installer.

  • Se faire masser

A Udaipur y’a un paquet de salons de massages par rapport à d’autres villes. On en a profité pour tester le Ayurvedic Body Shop car il paraissait être un juste milieu entre endroit pas trop glam pour un massage et prix exorbitants. Et on a pas été déçus ! Les masseurs-ses sont super pros et on a passé une heure de pure détente dans cet endroit propre et calme. Le prix proposé était de 900 Rps qu’on a négocié à 800 Rps.

  • Faire du yoga

Depuis notre cours à Pokhara au Népal (lien), le yoga commençait sacrément à nous manquer ! Il était temps de renouer un peu avec cette pratique si bonne pour le corps et l’esprit. Le Prakash Yoga s’est avéré être l’endroit parfait pour cela avec son excellent prof. Seul léger bémol : c’est prétendument sur donation, mais il y a écrit au-dessus de la boîte de donation qu’il faut filer 500 Rps pour une heure de cours… Un peu cher et contradictoire avec le principe même de donation.

  • Plein d’autres activités

Si vous aimez bien faire des activités lorsque vous êtes en voyage, à Udaipur vous allez être servis ! Cours de cuisine, cours de peinture miniature et balade en bateau bien sûr !

En réalité, il y a aussi quelques autres visites super sympas à faire à Udaipur. Malheureusement traînant une indigestion depuis quelques jours, on a pas autant bougé qu’on espérait. Par exemple, vous pouvez aussi visiter le Jag Mandir (le fameux palais sur l’île) ou le Monsoon Palace.

Vues sur le lac Pichola et l'architecture d'Udaipur au Rajasthan en Inde

 

OU MANGER ?

Udaipur est une véritable mine de restaurants, dont la plupart ont un rooftop. Les mieux placés vous offrent une splendide vue sur le lac Pichola. Ce serait dommage de ne pas en profiter.

  • Chirag Rooftop Restaurant (notre coup de coeur)

Les plats locaux y sont délicieux (je vous recommande vivement le curry tomates aubergines à 140 Rps, mais évitez les plats occidentaux par contre), la vue au top, et le décor très sympa. Personnellement j’ai aussi adoré la musique !

  • Millets of Mewar

On a adoré cet endroit qui propose de la cuisine vraiment saine ! En effet c’est du tout  bio, sans gluten et vegan ! Le paradis pour moi qui suis végétarien depuis 2 ans et demi maintenant et préfère de loin tout ce qui est naturel. Leurs jus frais à base de fruits et légumes sont à tomber ! Par contre certains consos sont un peu chères comme un café americano à 90 Rps pour une simple tasse. Le service est généralement bon, cela dépend sur qui vous tombez.

  • Cool Café

En voilà un qui porte plutôt bien son nom ! Enfin ce sont surtout ses prix qui sont cool. On a adoré y prendre un petit-déjeuner pour si peu, sans pour autant rogner sur la qualité. Vous pouvez aussi y visionner Octopussy le soir à 19h.

  • Pap’s Juice

Il ne s’agit pas à proprement parler d’un restaurant, mais d’une petite échoppe qui prépare sous vos yeux de délicieux jus de fruits frais, des smoothies et des muesli. Voilà de quoi se faire une bonne pause fraîcheur et vitamines en pleine journée pour pas très cher !

 

OU LOGER ?
  • Advent Guesthouse

L’endroit est super bien situé, les chambres soignées et spacieuses, et le propriétaire très sympa. En effet, dans sa bonté, il nous a prêté sa chambre pour nous offrir un peu de repos à notre arrivée tôt le matin lorsque notre chambre n’était pas encore prête. Et dans l’ensemble il s’est révélé être un hôte très attentionné, un plaisir ! Le prix était correct étant donné la prestation (et le fait qu’on était en haute saison) à 900 Rps la nuit.

 

Pushkar – 2 jours

Le lac sacré de Pushkar au Rajasthan en Inde

Mignonne petite ville, son principal intérêt est sa rue commerçante pleine de beaux objets et son lac. Vu qu’on est en Inde, qui dit rue commerçante, dit harcèlement. Dire qu’on pensait pouvoir nous reposer un peu en arrivant là…

La particularité de Pushkar c’est que c’est une ville sacrée, enfin c’est son lac qui est sacré en réalité. Et on a remarqué une autre chose aussi, tout comme à Varanasi qui est également sacrée, il y a aussi vraiment beaucoup de vaches dans les rues. Je serais curieux de savoir s’il y a un lien !  

Habitants de Pushkar au Rajasthan en Inde
Les tranquilles habitants de Pushkar

Etant donné que c’est une ville sacrée, vous n’y trouverez ni alcool, ni viande, ni oeufs. Attention également, aux abords des ghats, il faut enlever ses chaussures et les photos sont interdites. Enfin dernière chose à savoir avant d’aller à Pushkar : des types vont vouloir vous donner des fleurs en prétextant que c’est pour je ne sais quel dieu, que c’est pour le lac ou que sais-je… Puis il viendront tout naturellement vous réclamer des sous.

A ne pas louper : se faire un super petit-déjeuner au Honey & Spice (tous les détails un peu plus bas)

 

QUE FAIRE ?
  • Se balader

Vu que Pushkar est petite et qu’il n’y a pas 10 000 lieux à y voir, le mieux est encore d’arpenter ses mignonnes petites rues. Cela vous permettra aussi d’apprécier quelques uns de ses très beaux bâtiments.

Les rues et l'architecture des rues de Pushkar au Rajasthan en Inde
Les rues plus ou moins paisibles de Pushkar…
  • Faire du shopping

Voilà qui va vous changer haha. Je vous avais prévenu, le Rajasthan c’est le paradis du shopping ! Après c’est clair que personnellement je suis totalement contre la consommation de masse irréfléchie. Mais rien n’empêche d’apprécier visuellement les jolies créations locales. Ni de s’en procurer une si besoin est. Pushkar est réputée pour ses bijoux en argent (tout comme Udaipur). D’ailleurs, moi qui adore les bijoux, j’ai craqué et me suis acheté deux bagues. Une idée qui remontait à un moment. Pour moi c’est une marque d’un endroit où j’ai été (au lieu d’acheter plein de déco qui va encombrer mon appart, ou des tenues qu’on trouve cool sur place et qu’on ne remettra jamais une fois de retour en Europe) en plus d’être bien sûr un élément décoratif. Et Lisa aussi a craqué sur quelques bagues.

  • Faire du yoga

Vous pouvez trouver un cours de yoga d’1 heure pour 300 Rps. Pour ce faire, allez au sud du sud, il y a beaucoup de panneaux qui indiquent des cours de yoga. Malheureusement on était tombés malades et avons annulé, donc je ne saurais vous dire s’il le cours est bien. Dans tous les cas le prix paraît très correct !

 

OU MANGER ?
  • Honey and Spice

Un restaurant parfait pour le petit-déjeuner mais aussi le déjeuner. Bref, n’importe quand pourvu que ce soit pas le soir (ferme à 18h). Les plats sont vraiment savoureux et surtout très équilibrés, et le service très agréable ! On s’est fait plaisir avec des salades qui font un bien fou après 2 semaines de plats indiens plein d’huile ! C’est un peu cher, mais compte tenu de la qualité, ça vaut bien les prix (muesli fruit curd à 165 Rps, théière à 55 Rps, salade méditerranéenne à 160 Rps).

  • Café Lake View

En recherche de cadre romantique, vous serez servi ! Avec la vue sur le lac, l’ambiance lounge et les belles et douces lampes égrenées le long du muret vous séparant du lac, vous serez au top. On vous sert de la cuisine saine, mais sans qualité notoire non plus. Au final, on vient ici vraiment plus pour le cadre que pour la cuisine (attention, les photos sont interdites car vue sur le lac).

  • Laughing Buddha Café

Tout petit restaurant dont l’étroite terrasse est suspendue au bord de la rue commerçante, on y a dégusté des plats supers sains et avons profité de la vue pour observer tranquillement l’animation de la rue en-dessous. Sur place on a été super heureux de voir que 50% des revenus sont reversés à une organisation caritative. On se sent bien de dépenser son argent ainsi !  

 

OU LOGER ?
  • Rising Star Hotel

C’est clairement le plus beau cadre dans lequel on ait jamais logé pendant notre séjour en Inde ! En plus, le personnel de l’hôtel est attentionné et la nuit pas trop chère (600 Rps). Par contre, on a regretté l’absence totale d’insonorisation du lieu. Entre la grande rue avec beaucoup de trafic qui n’est pas très loin et la famille qui vit dans la cour de l’hôtel… On a vite du mal à avoir sa tranquillité. Essayez donc au moins de choper une chambre à l’étage pour ne pas être trop dérangés.

 

Notre séjour à Pushkar était donc agréable, mais j’admet qu’on a été un peu déçu. On s’attendait en effet à une petite ville tranquille. Et tranquille, elle ne l’était pas vraiment. S’il y a bien une étape qu’on aurait pu éviter dans notre itinéraire c’est donc celle-là. D’autant que pour y accéder il faut passer par Ajmer et prendre ensuite un bus ou taxi/tuk tuk, ce qui ne simplifie pas les choses. Bref, si vous avez la flemme d’aller d’aller quelque part, Pushkar ferait l’affaire.

 

Jaipur – 2 jours

Le Palais des vents (Hawa Mahal) à Jaipur dans le Rajasthan en Inde

Nous voilà de retour dans une ville colorée. Jaipur, c’est la ville rose. Enfin du moins de nom. En réalité ça ne paraît pas si rose que cela, à part quelques magnifiques anciennes bâtisses bien sûr. Avec les innombrables cerfs-volants jetés dans le ciel par les enfants (ou même des adultes), c’est ce qui fait le charme de cette ville.

Car je dois vous concéder qu’à part cela, de charme elle en manque. Avec ses 3 millions d’habitants, Jaipur est l’apothéose de l’Inde : du boucan de klaxons qui semblent être en compétition permanente, des odeurs de canalisations et autres un peu partout, des gens qui te collent souvent et bousculent parfois, des vendeurs qui te harcèlent même au bout de la 3ème fois où tu passes devant leur boutique sans sembler comprendre ton refus d’acheter leurs babioles, des chauffeurs qui te klaxonnent à tel point que tu as l’impression que tu devrais pas exister… Bon sang, quelle idée de marcher dans la rue ! Malheureusement, Jaipur nous a laissé un peu sur une mauvaise note… De ce qu’on avait pas aimé en Inde (on a aimé d’autres choses naturellement), tout ici semblait être exacerbé !

Si cette ambiance un peu folle ne vous incommode pas particulièrement, sachez qu’il y a néanmoins quelques belles découvertes à faire à Jaipur.

→ À ne pas louper : monter dans la tour du palais des vents pour la vue sublime

 

QUE FAIRE ?
  • Visiter le palais des vents (Hawa Mahal)

C’est sous ce second nom que vous pourrez d’ailleurs le retrouver indiqué sur place. C’est un lieu somptueux dont j’ai été surpris de découvrir qu’il est en réalité largement plus grand que ce que les photos de sa façade trouvées sur internet laissaient figurer. Il y a un tout un circuit labyrinthique de cours reliées par des couloirs où il fait bon se balader. L’entrée coûte 200 Rps.

Palais de vents et rues animées de Jaipur au Rajasthan en Inde
Le palais des vents et l’animation des rues de Jaipur, tenez-vous prêts !
  • City Palace

Parce que c’était cher et que c’était l’énième palais, nous avons préféré éviter de le visiter. Quelques photos glanées sur internet vous permettront de savoir si la visite vous donne envie ou non. Le ticket d’entrée est à 500 Rps.

Malheureusement, nous étions toujours un peu malades et n’avons pas fait tant de visites que cela. J’aurais bien voulu visiter le fort Amber si on s’était sentis mieux, et il y a plein d’autres choses à voir à Jaipur. Vu que la ville est très grande, le mieux est sûrement de louer un rickshaw à la journée pour 500 Rps.

 

OU MANGER ?

Bon, je vais être honnête : on était encore un peu malades à Jaipur, du coup on a pas découvert beaucoups de resto à vous conseiller. Il y a quand même deux trois endroits sympas à essayer !

  • Hawk View

Les plats sont corrects mais pas donnés pour la qualité. Heureusement, le service est pro et la vue sur Jaipur sympa.

  • The Wind View Café

S’il y a bien endroit qui a une vue imbattable sur le palais des vents c’est celui-ci. Après ne vous attendez pas à des consos extraordinaires ou des prix doux. Mais il fait bon s’y poser pour admirer la vue spéciale.

 

OU LOGER ?
  • Nahargarh Palace Hotel and Restaurant

On était très heureux de pouvoir enfin savourer du calme après plus de deux semaines intenses en Inde. L’hôtel est très confortable, propre, le service est plus qu’agréable, et la vue depuis le rooftop sur le fort Nahargarh est magnifique. Avec autant d’avantages, on leur pardonne volontiers le manque de charme de l’endroit. Même s’il est vrai qu’en tant normal on éviter les hôtels car ça manque justement de charme et c’est quand même plus dur de rencontrer des locaux. Mais bon, ça restait une bonne option vu que c’était pas cher et pour une nuit seulement.

Rues plus calme de Jaipur au Rajasthan en Inde
En route vers notre hôtel, les rues sont fort heureusement un peu plus calmes… Enfin même comme ça on réussit à se faire klaxonner tout le temps ! Dommage car c’est beau Jaipur

 

Le budget pour 2 semaines au Rajasthan

 

LOGEMENT : 68€ par personne

Etant donnée qu’on était au Rajasthan en pleine haute saison (Noël et Nouvel An), les prix s’en sont nettement ressentis. Dire qu’on pensait pouvoir faire des économies… C’était raté.

 

TRANSPORT (bus et rickshaw) : 36€ par personne

Comme je vous l’avais expliqué, on a dû prendre le bus, et malheureusement il est plus cher que le train.

 

RESTAURATION : 86€ par personne

Bon faut dire qu’on a su se faire plaisir de temps en temps, sûrement un peu trop d’ailleurs. A notre décharge, il y avait tellement de restos sympas avec des rooftops dans quasiment toutes les villes que c’était difficile de ne pas craquer !

 

ACTIVITÉS ET VISITES : 46€ par personne.

Ca peut paraître énorme, mais cela inclut un safari dans le désert du Thar qui y est pour les trois quarts.

Et comme vous pouvez maintenant l’imaginer, il est vraiment facile de dépenser des sous dans le shopping au Rajasthan (ce qui ne veut pas dire qu’il faut le faire, encore une fois). Que vous achetiez rien, un peu ou beaucoup, je vous conseille d’ailleurs vivement de prévoir un budget shopping à part. En effet, ça a beau être pas cher, entre les sacs à main en cuir, les poufs, les vêtements, les bijoux, les tapis de murs, les statuettes et bien d’autres encore, les dépenses shopping risquent fort de doubler 😉

 

=> TOTAL DÉPENSES : 236€

Au final, deux semaines dans le Rajasthan nous ont donc coûté relativement cher. En faisant un peu attention (notamment grâce aux conseils que je vous ai donnés) et en évitant la haute saison, vous pourrez très certainement faire mieux que nous qui ne nous y sommes pas très bien pris. 

 

Le Rajasthan en un mot

Notre itinéraire était au final plutôt classique, et assez complet. Mais il y a bien sûr beaucoup d’autres endroit à voir et activités à faire au Rajasthan.

Donc si vous voulez varier un peu, pensez à vous renseigner sur Bikaner et Bundi, ces villes ont l’air vraiment sympa. Et puis, comme je l’avais dit, vous pouvez zapper Pushkar, enfin tout dépend vos goûts et vos envies, c’est comme toujours !

Même si personnellement on aime habituellement pas voyager aussi vite, 3 ou 4 jours suffisent pour visiter une ville. Mais je trouve que pour vraiment s’imprégner de l’ambiance, il faut souvent davantage. 

Dans tous les cas, pour nous je pense que c’était suffisant car je dois bien avouer que l’Inde et nous ne sommes pas vraiment devenus…inséparables. L’agitation incroyable, le boucan, le harcèlement, la saleté nous ont un peu trop marqué pour pouvoir apprécier les merveilles que le Rajasthan a à offrir. Car entre les créations dans les magasins, les palais sublimes, le désert de sable, les lacs et les forts magnifiques, le Rajasthan a de quoi faire. Si vous résistez à cette ambiance folle ou même si vous l’appréciez, vous pourrez alors profiter un maximum de votre séjour au Rajasthan.

Vous aimez ? Épinglez ! 

2 semaines au Rajasthan : itinéraire, conseils et budget


Cet article contient des liens affiliés : pour vous ça ne change rien, les prix restent les même. Pour moi en revanche ça change tout, avec ce revenu je peux continuer à mettre à jour le blog régulièrement 🙂

Tous les produits sont systématiquement testés et surtout approuvés par mes soins.

4 commentaires

    1. Ah oui si t’aimes les forts le Rajasthan est clairement un endroit à visiter ! 😉 Le fort Mehrangarh je n’avais rien vu de tel avant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.