Trek au lac Khövsgöl en Mongolie : récit & guide pratique

La couleur splendide des arbres au lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie

Le lac Khövsgöl au nord de la Mongolie n’est pas un des endroits les plus fréquentés du pays. Pourtant il vaut largement le détour !! Ce qu’on a découvert au lac Khövsgöl a amplement dépassé toutes nos attentes les plus folles et nous ne sommes pas prêts d’oublier le trek incroyable que nous y avons fait. Le lac Khövsgöl est tout simplement une merveille de la nature ! En plus il est très facile d’y randonner. Et bien que la Mongolie soit très vaste, ce n’est pas si compliqué d’y aller.

Bref, l’endroit parfait pour un bon trek ! Pour que vous vous lanciez dans l’aventure je vous raconte tout notre trek et comment vous y prendre !  

 

Quand y aller ?

 

Nous on y est allés en automne et je vous conseille vraiment vraiment de faire comme nous !! Non seulement parce que la météo sera encore assez clémente (journées assez chaudes et ensoleillées dans l’ensemble, nuit pas trop froides) mais aussi parce que vous ne pourrez résister aux couleurs splendides des arbres… Je vous laisse comprendre mieux de quoi je parle et savourer les paysages plus bas dans le récit et à travers les photos !

 

Comment y aller et en revenir ?

 

En Mongolie, que vous alliez au nord, au sud, à l’est ou à l’ouest vous êtes obligés de partir d’Oulan Bator d’où s’en vont les transports principaux, bus, train ou avion. Et donc si vous continuez votre voyage en Mongolie après ce trek, vous devrez très vraisemblablement retourner à Oulan-Bator avant de poursuivre.

Le trajet pour se rendre au lac Khövsgöl se décompose en 2 parties, une première partie jusqu’à Mörön, puis une deuxième jusqu’à Khatgal qui est la ville bordant le lac Khövsgöl d’où partent les randonneurs.

 

OULAN-BATOR – MÖRÖN

Vous pouvez vous rendre à Mörön soit en bus, soit en avion. On a opté pour le bus car plus écolo et moins cher. Et puis il y a un bus de nuit, donc on ne perd pas de temps. Faut juste être prêts à passer une nuit dans un bus 😉

  • Avion

Prix : 122 750 tügriks l’aller par personne (245 500 tügriks vol A/R)

Durée : 1h30

Horaire : aller tous les dimanches à 18h30 et retour tous les dimanches à 20h30

Où réserver : la seule compagnie aérienne qui dessert Mörön est Aero Mongolia. Vous pouvez vous procurer le billet sur le site internet d’Aero Mongolia. Il est possible de réserver de un ou deux jours avant jusqu’à un mois en avance.

  • Bus

Prix : 32 600 tügriks l’aller par personne (65 200 tügriks A/R)

Durée : le trajet a “seulement” duré 13h30 contre 18 à 22h annoncées dans le Lonely Planet

Horaire : aller tous les jours à 18h, retour tous les jours à 18h

Où réserver : pour l’aller, vous devez acheter votre ticket à la gare routière Dragon à 8 km à l’ouest du centre d’Oulan-Bator. Les billets sont faciles à acheter, nous on s’y est pris 2 jours en avance au cas où. La gare routière est joignable en bus, mais prenez une marge car il y a des bouchons terribles à Oulan-Bator. Pour le retour, il faut acheter son billet à la gare routière de Mörön où vous arrivez. Le plus simple est de l’acheter en arrivant sur place pour ne pas courir le risque d’avoir un bus plein si vous voulez acheter juste avant de retourner à Oulan-Bator.

Le trajet en bus

Le bus de nuit est plutôt moderne et suffisamment spacieux pour ne pas être coincé et pouvoir sommeiller. On est partis avec 1/2h de retard de la gare routière Dragon, mais bon ce n’est rien par rapport à la durée totale du trajet ! Du coup on est arrivés vers 8h du matin à Mörön. Notre trajet n’était pas désagréable, on a même plutôt bien dormi pour une nuit dans un bus. Sauf quand le type derrière Lisa s’accoudait sur son dossier à elle ou y laissait traîner sa serviette cradingue…

Le retour s’est très bien passé, nous sommes arrivés tôt à Oulan-Bator où une grosse journée nous attendait : préparation du trip dans l’ouest, achat du billet pour le Népal, et réservation d’un tour dans le désert de Gobi.

 

MÖRÖN – KHATGAL (KHÖVSGÖL)

Lorsqu’on est arrivés à Mörön, des chauffeurs de taxi et particuliers nous attendaient de pied ferme pour nous proposer de nous emmener jusqu’à Khatgal au bord du lac Khövsgöl.

Environ 100 km séparent Khatgal de Mörön, donc encore une heure et demi de trajet nous attendait à ce moment là.

On est partis avec un particulier car on ne voulait pas payer trop cher. Ceci dit c’était quand même 15 000 tügriks par personne (mais c’est malheureusement le prix “normal” qu’on vous proposera) ! Et fallait voir comment le chauffeur nous avait coincé à 5 passagers avec sacs à dos énormes dans sa minuscule auto ! En tout cas, cela ne nous a nullement empêché de profiter du paysage incroyablement beau et inhabituel. Ca promettait pour la suite !

Juste avant d’arriver dans la ville de Khatgal, on nous a demandé 3000 tügriks par personne pour l’entrée dans le parc national du lac Khövsgöl.

Khatgal ville au bord du la Khövsgöl en Mongolie
Nous voilà arrivés à Khatgal !!

 

Où dormir à Khatgal ?

 

On a choisi la MS Guesthouse car elle était recommandée par le Lonely Planet !

Eh bien on recommande aussi ! Il y a des gers (yourtes mongoles) super confortables ainsi qu’une salle commune fort sympa et chauffée. La nuit dans une ger est à 20 000 tügriks par personne. Si vous voulez faire moins cher, vous pouvez aussi poser votre tente. La salle de bain est commune du coup, mais suffisamment confortable et avec de l’eau chaude. Un réconfort apprécié dans le froid mongole du matin.

Le campement de gers (yourtes mongoles) de la MS Guesthouse à Khatgal au bord du lac Khövsgöl en Mongolie
Le campement de gers (yourtes mongoles) de la MS Guesthouse où nous avons dormi

Honnêtement on a eu la flemme de camper vu le froid, on s’est dit qu’on devrait profiter d’un peu de confort avant de partir en trek où justement on devrait camper.

Et pour profiter, ça on a profité ! Les gers sont spacieuses, y’a de vrais lits et elles disposent d’un poêle que le personnel allume pour la nuit ! Trop bien ! Ils laissent le tas de bois à côté. Du coup j’ai eu une super idée : charger un max le poêle avec plein de bouts de bois pour avoir bien chaud pendant la nuit… En fait c’était une très mauvaise idée : au bout d’une petit demi heure la ger originellement froide s’était transformée en un véritable sauna !! Donc le poêle c’est chouette, mais allez-y molo 😉

L'intérieur de notre ger à la Guesthouse à Khatgal au bord du lac Khövsgöl en Mongolie
Et voilà notre intérieur très confortable !

 

Où faire ses provisions ?

 

A OULAN-BATOR

C’est ce qu’on a fait pour être sûr de pouvoir trouver tout ce qu’on voudrait. Et Oulan-Bator ne manque pas de choix. La meilleure solution est d’aller au supermarché Nomin du magasin d’Etat. On a pu s’y procurer fromage, saucisson, pain, fruits, barres chocolatés etc… Bref tout le nécessaire pour partir en trek. Enfin en réalité on a complété avec quelques provisions achetées au Kirghizistan juste avant d’en partir, dont les délicieux fava beans ! Je sais pas si vous connaissez, mais c’est un vrai régal !

Les fameux fava beans
Vous connaissez ? Nous on est devenus addicts !
A KHATGAL

Il y a bien des supermarchés à Khatgal mais le choix n’est pas aussi fourni qu’à Oulan-Bator, vous y trouverez surtout des snacks, des nouilles (utiles uniquement si vous avez un réchaud) et des céréales.

 

Orientation et durée

 

OU CHOPER UNE CARTE ?

Avant de partir, il s’agit de s’orienter un minimum et de savoir où on va. Une carte est donc nécessaire. Je ne vous parlerai pas vraiment d’itinéraire car on y est allés un peu au feeling. Mais cela ne nous a pas empêchés de vivre une des randonnées les plus belles de notre vie !

Dans tous les cas, pour choper une carte on s’est rendus au bureau du tourisme de Khatgal dont les horaires ont l’air assez folkloriques (entendez par-là qu’ils ouvrent quand ils veulent). Impossible d’en acheter avant à Oulan-Bator, c’est pourtant pas faute d’avoir cherché.

La carte était utile, mais pas non plus extraordinaire, mais heureusement en complément on a utilisé maps.me (lien), que je vous recommande aussi très fortement !

 

COMMENT S’ORIENTER ?

Le lac Khövsgöl s’étire du sud au nord à proximité de la frontière russe. Le classique est donc de commencer à Khatgal qui est sud du lac en remontant sur la rive ouest du lac, la rive est, très marécageuse étant impraticable à pied. Le sentier de randonnée longe le lac et est bien balisé. De toute façon tant que vous restez à proximité de la rive du lac, vous aurez du mal à vous perdre !

carte-lac-khovsgol-mongolie

 

QUELLE DURÉE DE TREK ?

On avait décidé de partir 3 ou 4 jours pour randonner vers le lac Khövsgöl. On aurait bien fait un trek plus long pour aller voir notamment les éleveurs de renne Tsaatans plus au nord mais on avait un itinéraire assez serré pour la Mongolie. Finalement notre trek a duré 3 jours ½ dont 3 nuits de camping. On est partis vers le nord sans but précis, s’arrêtant où on le souhaitait, continuant au feeling, puis avons fait demi tour à la moitié de notre trek. Durant ces 3 jours ½ de trek nous avons parcouru un total de presque 75 km.

Mais certaines personnes partent jusqu’à une semaine ce qui laisse le temps pour aller plus au nord du lac.

 

Récit de notre trek

 

JOUR 1 // 25 kilomètres de marche

Revigorés d’une nuit dans le bus après avoir bien dormi dans la ger, nous voilà prêts pour attaquer notre trek !

On était pas spécialement enthousiaste en démarrant le trek car il y a eu un bon bout de chemin sur de la route asphaltée et le paysage n’était pas foufou. Mais ça c’était avant d’apercevoir et de se rapprocher du lac Khövsgöl en entament enfin peu à peu un véritable sentier de rando…

Trek au splendide lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
C’est parti !!

Et là c’est le régal. Les paysages étaient non seulement sublimes, mais en plus ils ne ressemblaient pas du tout à ce à quoi on s’attendait en venant en Mongolie. S’étendaient tout autour du lac de douces montagnes avec peu de relief à perte de vue, colonisées de pins aux épines jaunes. Un jaune éclatant et d’une beauté sans pareille. Et c’est sans parler de la couleur turquoise aux nuances variées de l’eau du lac qui vient sublimer le tout. J’étais béat. Voilà pourquoi j’aime tant la nature et être au beau milieu de nul part.

Vue sur le lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
La sublime couleur du lac Khövsgöl… Une simple photo ne saurait malheureusement lui rendre justice.
Vue sur le lac Khövsgöl, les abres, et les montagnes au nord de la Mongolie
Ces abres, ces montagnes, ce ciel, enfin tout était si beau !!

Le temps lui aussi n’a pas démarré de façon très favorable…Mais il n’a pas tardé à s’éclaircir et nous a gratifié d’un de ces ciels bleus typiquement mongols. Une beauté entre autres accentuée par le contraste avec les arbres jaunes et les jeux de lumière incroyables créés par les nuages épars. On traversait alternativement des zones de forêts et d’autres plus dégagées, nous offrant chacune des spectacles naturels magnifiques.

Pour couronner le tout, on s’est posé au bord du lac pour le pique-nique parfait en milieu de journée. Détente en pleine nature, vue splendide, nourriture simple… Y’a rien de mieux en fait !

Moi préparent notre pique-nique
Moi préparant notre pique-nique simplet… Qui fut néanmoins un régal avec de tels circonstances et un tel environnement !

Bref, une journée parfaite.

Sauf pour un point peut-être qui est venu me gâcher un peu la journée : la multitude de campements de touristes tout le long de la route pendant facilement 5 kilomètres. Un vrai gachi de cette nature sauvage et libre. Certes, je comprends l’idée d’installer des aménagements pours les touristes, mais c’était juste trop. D’autant qu’à certains endroits, il était clairement écrit que camper est interdit. Ils pourraient au moins laisser le choix ! Cette manière de privatiser des espaces naturels pour se faire du fric m’a profondément agacé sur le moment (bon entre temps j’ai pris du recul, et je me dis qu’il reste tout de même pas mal de place en Mongolie haha, mais sur le principe je n’ai pas changé d’avis). Du coup, nous avons dû prolonger notre route pour pouvoir trouver un endroit où poser notre tente. Ca nous a fait une sacrée journée : 25 kilomètres de marche ! Je ne pense pas qu’on ai jamais marché autant en si peu de temps.

Un campement touristique le long du lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
Voici un des camps touristiques qui m’a tant irrité sur le moment

Le soir fut l’occasion de tester notre matériel acheté à Oulan-Bator. Et surprise, notre tente annoncée pour 2 à 3 personne… En contient tout juste 2. Bon on tenait largement, mais sans aucun marge pour les sacs qui ont fini sous les auvents protecteurs. En tout cas malgré cette mauvaise surprise, la tente est de top qualité, hyper facile à monter et super résistante. Donc après réflexion on était tout de même très heureux de notre achat. Surtout qu’en Mongolie le soir… Il caille. Et pour cela les sacs de couchage -2 qu’on avait acheté aussi on été un complément bienvenu ! 

Notre campement avec la tente pendant notre trek au lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
On a monté pour la première fois notre tente, quelle satisfaction !

 

JOUR 2 // 17 kilomètres de marche

Après s’être réveillé sous un ciel grisâtre, nous avons pris notre petit-déjeuner et nous sommes rallongés 5 minutes… Puis je me suis endormi ! 3h plus tard, j’étais de nouveau réveillé. Je n’aurai jamais dormi autant sous tente. Heureusement qu’on s’était dit qu’on était libres et qu’on avait pas d’itinéraire à suivre. Il était néanmoins temps de se bouger.

Ce jour là pour changer un peu, nous avons décidé suivre un autre sentier pour nous enfoncer un peu dans la forêt de pins jaunes. Le temps n’était pas vraiment au rendez-vous (il a même plu !) et les paysages moins beaux. Peut-être parce qu’on pouvait plus voir le lac. En tout cas ça faisait un bien fou de passer par de nouveau sentiers. Et la beauté et couleur mordorée au multi-reflets des arbres n’a eu cesse de m’épater.

Improvisation hors du sentier de randonnée au lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
Un changement tout relatif de décor, mais que ça fait du bien !!

Nous sommes montés jusqu’à un col où on a découvert un Ovoo en l’honneur des divinités chamaniques. C’est une sorte de construction de pierre et branches auxquels les Mongols attachent des tissus souvent bleus ou blanc. Puis nous sommes redenscendus près du lac pour avoir accès à l’eau.

Ovoo en haut du col pendant notre trek au lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
Le Ovoo,  suprise intéressante découverte en haut du col.

Nous avons pris un dîner dont je rêve encore nostalgiquement. Nous étions là, seuls, après une journée d’efforts, à manger des choses on ne peut plus simples dans un décor de rêve au bord d’un des plus beaux lacs que j’ai jamais vu. Que c’est bon d’être en pleine nature, seuls au monde ! Les bonheurs les plus simples (et naturels) sont les meilleurs !

Coucher de soleil sur le lac Khövsgöl au nord de la Mongolie
Le magnifique coucher de soleil pendant notre dîner, enfin, pique-nique…

 

JOUR 3 // 14 kilomètres de marche

Pour l’avant-dernier jour, nous avions décidé de monter sur une montagne repérée dans notre guide, ou du moins de s’en rapprocher le plus possible, car ça paraissait assez loin.

En tout cas c’était clairement trop loin par les sentiers de rando. On a donc décidé de couper à travers la forêt, hors des sentiers balisés. Mauvaise idée ! Non pas qu’on se soit perdus. Mais entre les troncs et la multitude de branches qui jonchaient le sol, les ornières omniprésentes et les branches dans la figure, on a été considérablement ralentis.

Un troupeau de yacks pendant notre trek au lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
En sortant des sentiers balisés, on fait aussi des rencontres sympas 🙂 On a croisé ce troupeau de yacks à plusieurs reprises

Plus on avançait dans les terres et plus ça montait. On avait un peu perdu l’habitude de monter autant les derniers jours, ça nous a paru tellement fatiguant !! Mais à force d’avancer, nous sommes arrivés dans un endroit dégagé et suffisamment en hauteur pour pouvoir admirer le lac au loin. Quelle merveille et quelle récompense ! On a décidé de pique-niquer là pour profiter de la vue imprenable. Tout autant que de nourriture, je me nourrissais de cette vue incroyablement belle, incapable de m’en lasser. Le lac Khövsgöl était encore plus impressionnant de là-haut avec son bleu turquoise incroyablement beau, et les forêts de pins aux nuances jaunes et oranges qui s’étalaient autour ne semblaient pas avoir de fin… On avait au moins ça pour nous, car il faisait sacrément froid là-haut où rien n’arrêtait le vent.

Vue de haut incroyable sur le lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
La meilleure vue de tout le trek !! Y’a pas de mots pour décrire un tel spectacle…
Lisa en haut d'un mont avec vue sur le lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
Au top je vous dit, au top ! 👍

Puis on est redenscendus, tant pis pour la montagne qu’on visait, elle était vraiment loin en fait. Et il était tant de faire demi-tour car il fallait qu’on se rapproche un maximum de Khatgal pour ne pas avoir trop de marche le lendemain. On avait en effet réservé notre bus de retour en arrivant à Mörön, il fallait donc déjà rejoindre Khatgal, puis Mörön sans faute.

Nous sommes redescendus directement vers le lac et l’avons longé vers le sud. On a eu quelques difficultés à trouver un endroit adéquat pour la tente, et l’avons finalement installé dans un endroit à peu près plat cerné de pins. C’était un peu serré mais ça irait se disait-on, les arbres ne gênent pas trop.

Notre super pique-nique dans la tente pendant notre trek au lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
Bon appétit ! Notre dernier dîner/pique-nique sous tente cette fois vu le temps…

 

JOUR 4 // 18 kilomètres de marche

Sauf que le lendemain, après avoir entendu des averses pendant toute la nuit, on a découvert notre tente complètement trempée à l’extérieur et recouverte de milliers d’épines de pins. Finalement se coincer entre les arbres n’était pas une si bonne idée que cela. Bon tout ça n’est pas gênant à priori, non ? Oui sauf qu’avec l’eau, ça devient un peu embêtant pour ranger la tente. On a commencé à nettoyer et essuyer tant bien que mal et là que se passe-t-il ? Bien sûr, il se remet à pleuvoir. Fi de l’eau et des épines ! On s’est hâtés de tout remballer sans chipoter. Je n’ai jamais été si rapide à plier camp ! Moi qui suis habituellement un peu lent… En 5 minutes tout était rangé et nous étions sur le pied de guerre pour notre dernière journée.

Pour parfaire la journée qui commençait mal, c’est tout naturellement que le vent et même la neige sont venus nous fouetter le visage un peu plus tard. Quel retour agréable ! Heureusement qu’on avait prévu le coup et qu’on avait vestes chaudes et coupe-vent.

Du coup durant cette dernière demi-journée on pas profité autant qu’on souhaitait du cadre incroyable qu’on avait la chance d’arpenter. Mais ça n’en demeurait pas moins toujours aussi étonnant et beau que d’être là.

Un paysage magnifique malgré le mauvais temps pendant notre dernier jour de trek au lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
Quand on a commencé à marcher et qu’on a vu ce ciel, on se disait bien que c’était mal barré… N’empêche que c’était étonnamment presque toujours aussi beau !

Après quelques heures de marche, nous sommes enfin arrivés à Khatgal, où la MS Guesthouse nous a très gracieusement laissé prendre une douche alors que nous n’avions rien réservé chez eux pour cette fois. Un réconfort très apprécié !

Le retour à Mörön s’est fait sans encombre car nous avions croisé sur la route une personne qui nous a proposé de nous y emmener pour la même somme qu’à l’aller. Et cette fois, c’était juste lui, sa femme, son gosse et nous, dans une voiture suffisamment grande.

 

Paysage magnifique du lac Khövsgöl dans le nord de la Mongolie
Rincez-vous bien l’oeil, c’est la dernière photo !

Je vous vois avec des yeux rêveurs plein d’étoile d’ici… Bon en tous cas, si vous allez en Mongolie, vous ne pouvez pas manquer le lac Khövsgöl ! Entre le fait de se sentir seuls au monde et de pouvoir admirer un lac au bleu magnifique qui vient sublimer les pins jaunes s’étendant à perte de vue sur les montagnes alentour, je pense qu’il n’y a personne de raisonnable pour résister à un tel appel de la nature 😉

Alors, tentés par un trek au magnifique lac Khövsgöl ?

Vous aimez ? Épinglez ! 

Trek au lac Khövsgöl en Mongolie : récit & guide pratique

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge