Petit guide de Katmandou : conseils, bonnes adresses et visites

Le stupa du temple Swayabunath à Katmandou au Népal

Katmandou la capitale du Népal est un must-see. Pas difficile me direz-vous si vous arrivez par avion directement d’Europe. Mais entre y passer sans s’attarder et prendre le temps de vivre Katmandou il y a un écart.

Bien que très différente du reste Népal, Katmandou est une ville animée et très intéressante, même si y rester vraiment longtemps ne paraît pas une bonne idée pour nombre de personnes. En effet, c’est une ville à la culture et l’histoire forte, mais c’est aussi une grosse ville polluée et poussiéreuse où fourmillent les habitants (ou les touristes) dans un chaos relatif.  

Malgré cela, Lisa et moi avons adoré notre séjour dans la capitale népalaise… Je vous emmène !

 

Comment y aller ?

 

Le plus simple est bien sûr l’avion si vous venez directement d’Europe. Si vous venez d’un pays limitrophe, ça reste plus écolo et souvent économique de prendre un bus ou un train.

Les vols en partance de Paris coûtent entre 400€ et 600€ en fonction de la période. Pensez à réserver plusieurs mois en avance pour avoir le meilleur deal. Nous on utilise toujours Skyscanner pour avoir les meilleurs tarifs (on regarde systématiquement ailleurs, mais soit c’est le même prix ailleurs, soit c’est plus cher).

 

Où loger ?

 

Katmandou rayonne par le nombre incroyable de Airbnb qu’on peut y trouver. Étant déjà assez adeptes de Airbnb, on s’est dit que dormir chez une famille de locaux serait une super expérience pour s’immerger vraiment dans la culture locale et voir comment vivent les locaux au quotidien. Et par chance on a trouvé un Airbnb où on a vraiment pu vivre avec la famille (ce qui n’est pas toujours le cas en Europe, on va pas se mentir).

 

SHINE HOMESTAY FAMILY

C’est chez eux qu’on a logé. Et franchement on s’estime super heureux d’être tombé sur eux ! C’est une famille charmante, ils parlent français et anglais et nous ont très bien accueilli chez eux ! La famille est composée de Rabina, Rishi et leurs deux adorables petites filles Lea et Isani.

Nous et notre famille trouvée sur Airbnb à Katmandou
Dans l’ordre : nous, Lea, Rishi, Rabina, Isani, Iban (cousin) et la grand-mère. Une famille adorable !

C’était vraiment chouette de pouvoir échanger avec eux, et découvrir comment ils vivent. Bon et ça c’est pas trop de la découverte culturelle mais on aussi adoré jouer avec leur deux petites filles.

On a tellement aimé passer du temps avec cette famille (et aussi parce qu’on avait un trek au Everest Base Camp à préparer) qu’on a dû prolonger notre séjour plusieurs fois ! Initialement on devait rester 4 jours… On est resté plus d’une semaine !

  • Chambre : lit double, salle de bain attachée, eau chaude et wifi
  • Localisation : à 10 minutes à pied de Thamel au nord, dans le quartier Naya Bazaar
  • Petit-déjeuner : inclus. Rabina ou Rishi se faisait un plaisir de nous préparer un petit-déj le matin alors qu’ils ne sont pas du tout obligés ! Ils étaient vraiment trop choux.
  • Prix : 1314 Rps (11€) par nuit sur Airbnb, 1200 Rps hors Airbnb (car on enlève les frais du site)
FAMILY PEACE HOUSE

Ca c’était notre chambre de dépannage quand notre famille Airbnb ne pouvait malheureusement pas nous accueillir.

Bien que très différent, c’était aussi un super séjour ! En effet, si loger chez une famille ne vous intéresse pas spécialement parce que vous préférez être totalement indépendants par exemple, je vous recommande chaudement cette guesthouse.

C’était l’endroit parfait car à deux pas de Thamel, tout en étant au calme dans une petite ruelle mignonne et calme. Le rêve !

  • Chambre : lit double, salle de bain attachée, eau chaude, balcon et wifi
  • Localisation : à la bordure nord ouest de Thamel
  • Petit-déjeuner : exclu. Formule pas chère au resto de l’auberge
  • Prix : 1220 Rps par nuit

 

Comment se déplacer ?

 

On est des grands fans de la marche à pied quand ça reste raisonnable. Du coup, j’ai malheureusement aucune info à vous filer sur les déplacements en bus, rickshaws ou en taxis (qui sont tout petits d’ailleurs, si vous faites plus d’1m80 vous allez vite comprendre). Mais y’a pas mal de choses faisables à pied à Katmandou de toute façon pour peu que vous soyez pas trop flemmards ^^ Tout Thamel, le quartier touristique, est faisable à pied. De toute façon circuler en véhicule motorisé à Thamel c’est un peu le parcours du combattant.

 

Où manger ?

 

LUMBINI LOKPRIYA TANDOORI BHOJANALAYA

On a tellement aimé manger là que c’est devenu notre resto local préféré (et même préféré tout court) de Katmandou. En fait, on y a mangé quasiment tous les jours. Ils ont de très bons mixed vegetables, rajma ou encore palak paneer (et beaucoup d’autres encore, je vais pas mettre la liste haha), un régal ! En plus pour pas cher du tout ! Le mixed vegetable est à 100 Rps, un plain Nan à 35 Rps.

Le mixed vegetable de notre resto favori à Katmandou au Népal
Le mixed vegetable de notre resto favori à Katmandou ! Un régal comme tout le reste ici !

Vous trouverez le resto à 10 minutes au nord ouest de Thamel, sur Naya Bazaar Marg (j’insiste sur le “Marg” qui évoque la route, car juste “Naya Bazaar” est un quartier).

 

JATRA CAFE

C’était notre resto/bar lounge coup de coeur au coeur de Thamel. Le cadre est super chaleureux, joli et parfait pour se détendre en sirotant une bière (les cockatails ne sont pas sensationnels) ! Ne vous reste plus qu’à savourer leurs plats locaux ou occidentaux. La plupart des mets sont d’une très bonne qualité et les serveurs adorables ! Du coup, c’est un peu cher, mais ça vaut carrément le coup ! Nous on a souvent dépensé dans les 1000 Rps, alcool compris.

Le Jatra Café à Katmandou au Népal
Notre resto coup de coeur, le Jatra Café à Thamel ! On a toujours eu un accueil formidable et avons passé de bons moments dans ce resto 🙂

 

BLACK OLIVES

Pour moi c’est un peu le concurrent du Jatra Café. L’ambiance y est moins lounge et plus resto “classique” mais aussi fort sympa et chaleureuse. Ce qu’on y a préféré c’est que les plats sont encore meilleurs ! Je n’ai jamais goûté un si bon plat ! Par contre le service est un peu moins bon et les thés… sont une grosse arnaque. On a fait exprès de commander une théière plutôt que 2 tasses pour faire moins cher et en avoir plus. Au final on a juste de quoi se verser 2 misérables tasses et demi. Bref, l’endroit (dans Thamel) vaut largement le détour quand même (évitez juste le thé haha).

 

KAUSI DREAMER’S TERRACE CAFE

L’endroit idéal pour venir s’enfiler tranquillement un café dans l’après-midi en plein Thamel. Le café est en terrasse et offre un cadre parfait pour se reposer de l’agitation de Katmandou. Par contre évitez leur bouffe, c’est un peu cher compte-tenu de la qualité assez médiocre (comptez plus ou moins dans les 200 Rps).

Le café Kausi à Katmandou
Moi qui suis en train de travailler sur le blog au Kausi

 

BLUE BELL

L’endroit est agréable avec sa grande cours à l’ombre mais pas extraordinaire non plus. On y venait surtout parce que c’est un restaurant/café pas cher du tout pour Thamel le quartier touristique (qui est généralement un peu cher).

 

Que faire ?

 

PASSER DU TEMPS A THAMEL
  • Visiter Thamel

Thamel, le quartier touristique, vous permettra d’échapper au chaos relatif du reste de Katmandou et voir un des endroits les plus charmants de la ville. Ceci dit, c’est tout aussi animé, mais d’une différente façon disons. Au lieu d’être envahie de locaux, Thamel est envahie de touristes. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut à tout prix l’éviter hein.

Rue de Thamel à Katmandou avec des drapeaux
Une des rues typiques de Thame, avec ses boutiques à touristes et ses jolis drapeaux qui viennent orner le tout

Perso, j’ai beaucoup beaucoup aimé Thamel. Alors que pourtant je suis pas spécialement fan des masses touristiques qui ont tendance à t’empêcher de profiter d’un lieu tranquillement et à le dénaturer. D’ailleurs c’est parce qu’il y a autant de monde que je vous recommande au début de l’article des logements hors de Thamel, histoire d’être au calme. Mais je pense que c’est dur de résister au charme des multiples petites rues de Thamel parsemées de divers magasins, échoppes, restaurants, cafés, et souvent ornées de drapeaux typiquement népalais et de guirlandes de fleurs…

Rue de Thamel à Katmandou avec des marchands de fruits ambulans et des guirlandes de fleurs décoratives
Bon là si y’a si peu de monde, c’est parce que c’était tôt le matin et que les touristes dorment et les boutiques sont fermés. De quoi profiter tranquillement du charme de Thamel !

Et même si Thamel ne fait pas si typiquement népalais malgré les drapeaux, ça reste un endroit très agréable, et c’est ça le plus important pour moi, même si je suis souvent à la recherche d’authenticité. Il y a un ordre d’importance tout de même ^^

Quoi que vous pensiez donc des lieux très touristiques, Thamel est vraiment sympa et mérite de s’y attarder et flâner tranquillement dans ses rues.

 

  • S’équiper pour un trek à Thamel

Thamel c’est aussi l’endroit idéal pour acheter son équipement de trek. Il y a en effet une myriade de magasins spécialisés qui vous vendent absolument tout ce dont vous avez besoin pour partir en trek à l’Everest Base Camp ou aux Annapurna par exemple.

Vous trouverez des doudounes, des polaires et pantalons chauds, des gourdes, des crampons, des sacs de couchage, des gants et bonnets, des bâtons de marche, enfin tout je vous dis !

Un rickshaw dans une charmante rue de Thamel à Katmandou
Dans ce genre de rues, vous trouverez tout ce qu’il vous faut : magasins de sport, agences de voyage…

Quasiment tous les équipements sont de fausses marques, mais la qualité reste tout à fait satisfaisante compte tenu de la durée de votre trek (à moins que partiez en trek pendant des mois peut-être). Inutile donc de vous encombrer avant de partir, vous pouvez tout acheter sur place et revendre après votre trek.

Après j’avoue que personnellement j’ai fait exprès d’acheter quasiment tout avant de partir. Si j’ai fait ça c’est pour être sûr de me fournir en produits plus responsables écologiquement et socialement. Et c’est faisable ! Après bien sûr c’est le choix de chacun, mais si vous voulez savoir comme j’ai fait, jetez un coup d’oeil à ma liste d’équipement écolo pour voyager.

 

VISITER DURBAR SQUARE

Même si Durbar Square a pris un coup après le tremblement de terre de 2015, il reste un must-see à Katmandou. Nombre de ses magnifiques bâtiments sont encore debouts et on tout pour vous émerveiller. On en a fait le tour relativement rapidement mais chaque passage m’a laissé admiratif en tout cas.

Les temples de Durbar Square à Katmandou
Voyez un peu le nombre de pigeons qui s’approprient les temples magnfiques de Durbar Square !!

Prix : 1000 Rps. Si vous restez plus de 2 ou 3 jours à Katmandou, ça vaut le coup de transformer le billet en pass pour pouvoir traverser (ou re-visiter) le Durbar Square sans problème. Il n’y pas de surcoût, il faut juste une photo d’identité. Le pass est valable la durée de votre visa.

 

DÉAMBULER DANS LA VIEILLE VILLE

Si vous voulez voir d’autres rues charmantes que celles de Thamel mais sans les touristes (ou si peu par rapport à Thamel), c’est l’endroit où aller ! Il vous suffit de descendre un peu au sud depuis Thamel, en vous dirigeant vers Durbar Square.

Petite échoppe dans la vieille ville de Katmandou
La vieille ville est carrément plus authentique !

C’est tout aussi agité, mais avec des locaux cette fois ! Et du coup c’est carrément plus authentique, c’est vraiment une fenêtre ouverte sur la vie népalaise. En plus c’est rempli de bâtiments de style newari et quelques stupas au détour d’une rue, une merveille d’architecture ! On a adoré.

Marchand(e)s de fleur près d'un stupa dans la vieille ville de Katmandou
Des marchand(e)s de fleurs qui les fabriquent directement sous vos yeux à côté d’un stupa. Voilà le genre de scène qu’on aurait du mal à trouver à Thamel

 

VISITER SWAYABUNATH ET PROFITER DE LA VUE SUR KATMANDOU
Le temple Swayabunath à Katmandou
Le splendide temple Swayabunath, un endroit plein de charme où je me sentais vachement bien !….

A l’ouest de Katmandou vous découvrirez le magnifique temple Swayabunath et la vue splendide et dégagée qu’il offre sur Katmandou. Le moment de découvrir un peu la culture locale et de prendre de très beau clichés si la météo le permet (c’est souvent brumeux au-dessus de Katmandou en haute saison). Il y pas mal de monde qui visite le temple, mais pas trop non plus, ça reste largement supportable haha.

Vue sur Katmandou depuis le temple Swayabunath
… Eh puis on crache pas sur la vue sur Katmandou

Allez jusqu’à derrière la stupa au fond à droite et vous découvrirez un endroit super mignon ! Enfin moi je m’y sentais si bien que je m’y suis attardé juste à ne rien faire de particulier, juste profiter du moment présent 😊

Prix : 200 Rps

 

VISITER LE STUPA BOUDHANATH ET LE MONASTÈRE SHECHEN

Le stupa Boudhanath est une des attractions majeures de Katmandou. Situé à 11 km à l’ouest, il vous faudra emprunter un taxi pour y aller (je n’ai pas de prix à vous filer car on y est allés avec des locaux à 4, donc ça serait pas très révélateur pour vous). Bon pour être honnête on est pas entré dans Bodnath car ça nous a juste semblé hors de prix. Mais on a aperçu le stupa depuis les rues derrière et j’avoue, ça donne envie ! A vous de voir donc si vous voulez faire l’investissement.

Quant au monastère Shechen, quasiment personne n’y va comparé à Bodnath, pourtant il est juste derrière au nord ! Eh ben j’aime mieux vous dire que la plupart des gens ratent quelque chose. Il a été construit pour accomplir la vision de Dilgo Khyentse Rinpoche, dont le but était la préservation et l’enseignement du bouddhisme tibétain. L’endroit est super beau et vous emmène au calme de tout le brouhaha de Katmandou ou de ses attractions à touristes. Et ne manquez pas la salle de méditation. Elle est très impressionnante et pleine de sérénité, nous on avait presque envie de s’y installer méditer un peu.

Le monastère Shechen à Katmandou
Le splendide monastère Shechen !

 

A savoir

 

DISTRIBUTEURS

Il y a un paquet de distributeurs dans Thamel. Le souci, c’est qu’ils vous prennent des frais à chaque retrait et les retraits sont plafonnés à 35 000 Rps. En plus en période de fête, le plafond passe à 10 000 dans Thamel… Et la plupart des distributeurs sont vidés en moins de deux car jamais remplis, période de fête et donc congés oblige.

Donc si ça vous arrive, allez au distributeur de la Standard Chartered dans le quartier de Lazimpat au nord est de Thamel. Il n’était jamais vide quand on y est allés, et on a pu retirer à chaque fois 35 000 Rps sans frais. De façon générale la Standard Chartered est bien car ils ne prennent jamais de frais et on toujours pu retirer le maximum de 35 000 Rps.

 

AU RESTO
  • Vous avez dit mauvaise haleine ?

On avait remarqué qu’à la caisse des restos il y avait souvent un petit bol rempli d’épices et que les locaux piochait dedans et avalaient directement en sortant. Curieux, on a demandé à quoi ça servait au patron de notre resto favori. Ils nous a expliqué que parfois les plats népalais avec les oignons et certaines épices ne donnaient pas vraiment une haleine agréable et que ce mélange servait justement à se la rafraîchir.

  • Boire de l’eau

On a aussi noté qu’il y avait toujours une carafe d’eau potable, ce qui est en théorie super pratique. Mais vu que la plupart du temps il n’y a pas les verres qui vont avec, on a dû boire à la mode locale : sans toucher la carafe des lèvres. J’aime mieux vous dire qu’on a vite abandonné après s’être foutu de l’eau partout, nous sommes retournés à nos gourdes.

 

DOS & DON’TS

Le Dal Bhat, le plat national se mange avec les doigts de la main droite (mais pas d’inquiétude, en voyant que vous êtes étrangers, il vous fourniront des couverts si cela vous rebute) ! D’autres plats comme les Momos ou le Chowmein se mangent avec fourchette et cuillère par contre.

Le Dal Bhat, plat national au Népal
Le fameux Dal Bhat, le plat national au Népal ! D’ailleurs les locaux en mangent tous les jours…

D’ailleurs on mange de la main droite au Népal, pas que pour le Dal Bhat. Et on donne ou prend les choses de la main droite aussi. Utiliser la main gauche est considéré comme sale, car c’est avec celle-ci qu’on s’essuie… Oui oui. Parfois vous verrez aussi les locaux soutenir leur bras droit avec leur bras gauche (même si c’est pour donner quelque chose de léger).

 

Katmandou, une ville de contrastes et de charme à ne pas manquer !

Vue sur Katmandou
Katmandou vous attend !!

Au Népal, on a souvent entendu des avis très partagés sur Katmandou : certains trouvaient la ville absolument charmante et très intéressante, d’autres la trouvaient trop agitée et polluée.

Les deux sont vrais en quelque sorte. Mais pour moi le charme a clairement pris le dessus sur la pollution.

Et si on a adoré notre séjour à Katmandou, c’est aussi parce qu’on a eu la chance de dormir chez une famille. Et ça a tout changé je pense. On a pu s’immerger dans le quotidien de népalais adorables, et ça c’était le plus important pour nous. Du coup on a pas visité tant d’endroits que ça, on était moins en mode “touristes”. Même si on y arrive pas toujours, on préfère généralement vivre un endroit et prendre notre temps plutôt que de courir d’une attraction touristique à une autre !

Bon du coup, je vous ai pas filé 10 000 choses à faire non plus, c’est pour ça que l’article s’appel “petit guide” haha.

En fonction de ce que vous cherchez, 2 ou 3 jours suffisent si vous voulez faire un tour des principales attractions. Mais si avez le temps et le voulez, 2 semaines ou davantage peuvent vous sembler indispensable pour vous immerger dans la culture locale !

Si au bout de quelques jours vous en avez marre et voulez souffler sans aller très loin, vous devriez jeter un coup d’oeil à mon article sur Patan & Nagarkot, 2 excursions reposantes à faire depuis Katmandou !

Et vous, vous voulez visiter Katmandou comment ? Si vous y êtes déjà allés, racontez-moi votre expérience !  

Vous aimez ? Épinglez !

Petit guide de Katmandou conseils, bonnes adresses et visites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge