Chiang Rai à Luang Prabang : comment passer la frontière et voyage en slowboat

Coucher de soleil sur les slowboats et le Mékong à Pakbeng l'escale pendant la croisière de Huay Sai à Luang Prabang au Laos

Se rendre de Chiang Rai en Thaïlande à Luang Prabang au Laos est un classique parmi les voyageurs. Et malgré la longueur du trajet et le nombre incroyables d’étapes plus ou moins grandes, c’est relativement simple. Ceci dit, ça demande tout de même d’être un minimum renseignés et préparés !

Pas de souci si vous êtes perdus, je suis là pour vous aider ! Je vous détaille tout le parcours et vous explique comment ça se passe pour mieux vous préparer.

 

Déroulement

 

Cet odyssée très touristique prend au total 3 jours. Dans l’absolu c’est faisable en 2 jours, mais honnêtement ça me paraît très serré. Tous les détails du pourquoi et comment plus bas dans l’article.

 

JOUR 1  
  • Trajet de Chiang Rai à Chiang Khong (Thaïlande) / Huay Sai (Laos)
  • Passage de la frontière Thaïlande / Laos
  • Nuit à Huay Sai au Laos

 

JOUR 2
  • Départ de Huay Sai – Début de la croisière en slowboat
  • Nuit d’escale à Pakbeng

 

JOUR 3
  • Départ de Pakbeng – Fin de la croisière en slowboat
  • Arrivée à Luang Prabang

 

Passer la frontière de Chiang Khong (Thaïlande) / Huay Sai (Laos)

 

CHIANG RAI – CHIANG KHONG (FRONTIÈRE THAÏ)

Le trajet se fait en deux étapes, une première en bus, une seconde en tuk tuk. S’il faut prendre un tuk tuk ensuite, c’est parce que le bus s’arrête avant la frontière, à 4 km. Vous pouvez toujours les faire à pieds si vous en avez le temps et le courage.

  • Bus

Les bus pour Chiang Khong partent depuis la gare routière terminal 1, situé en plein centre-ville de Chiang Rai. Il y a deux bus en alternance toutes les 1/2h. Un part à 6h, 7h, 8h et ainsi de suite et l’autre part à 6h30, 7h30 et ainsi de suite.

Le bus de Chiang Rai à Chiang Khong la frontière entre la Thaïlande et le Laos
Le bus local qui vous emmènera à bon port !

Si vous voulez traverser la frontière dans la journée ne partez pas trop tard. Par contre si vous voulez carrément choper votre slowboat pour Luang Prabang ça me paraît un peu serré, même en prenant le bus de 6h. En effet le trajet dure un peu plus de 2h, vous ne savez pas en avance le monde qu’il y aura à l’immigration et le bateau part à 11h. Puis il y a encore d’autres bus et tuk tuk à prendre avant d’arriver à l’embarcadère. A vous de voir, mais nous a préféré la jouer safe et prendre le slowboat le lendemain.

Le trajet est plutôt agréable même si on est dans un vieux bus local assez simple. Le trajet est de toute façon assez court et au moins on a pas de l’air en boite pour une fois.

  • Tuk tuk

Le bus s’arrête soudainement au bord de la route, c’est assez inattendu. Et là vous avez 2 ou 3 tuk tuks qui vous attendent sagement. Il y a un prix “officiel” de 50 bahts par personne pour aller jusqu’au poste frontière thaïlandais.

Le tuk-tuk à Chiang Khong à la frontière thaïlandaise
Le tuk-tuk qui vous fera parcourir les derniers kilomètres jusqu’au poste frontière thaïlandais !

 

SORTIE DE THAÏLANDE

Arrivés au poste frontière côté Thaïlande on se fait tamponner le passeport pour la sortie.

Puis on embarque dans un bus à 20 bahts qui nous emmène au poste frontière laotien en traversant le Friendship Bridge.

Le shuttle bus qui traverse la frontière Thaïlande Laos en passant sur le Friendship Bridge
Le shuttle bus qui traverse le Friendship Bridge qui vous évite désormais de devoir travers le Mékong en bateau

 

ENTRÉE À HUAY SAI AU LAOS – VISA ON ARRIVAL

Le visa on arrival pour le Laos est assez simple à avoir, c’est pourquoi un grand nombre de voyageurs y a recours. Mais il y a quand même 2 ou 3 trucs à savoir.

  • passeport avec suffisamment de pages pour un visa (une page) et un tampon
  • une photo d’identité
  • 30 $ pour les ressortissants français. Vous pouvez payer en bahts ou en kips mais ça sera plus cher.
  • deux formulaires à prendre et remplir sur place : le formulaire d’application et la carte d’arrivée/départ

La procédure est assez simple. Vous trouverez les deux formulaire à remplir au bureau des visas, à côté du guichet de droite.

Le formulaire d'application pour le visa on arrival au Laos
Le formulaire d’application pour le visa on arrival au Laos
La carte d'arrivée et départ du Laos
La carte d’arrivée et départ du Laos

C’est d’ailleurs ensuite à ce guichet de gauche que vous devez aller une fois vos formulaires rempli. Donnez tous vos documents : passeport, photo d’identité, 30 $ et les deux formulaires. On va vous dire ensuite de passer au guichet d’à côté, à gauche. Attendez quelques minutes, puis on vous tendra votre passeport avec votre visa ! Moi j’ai attendu 1/4h environ puis j’ai vérifié qu’il y avait bien le visa et le tampon.

Donc pour nous ça a été assez rapide. Enfin sauf un petit incident avec Lisa dont le billet de 20$ a été refusé car c’était un peu écrit dessus. Elle a dû aller échanger des kips qu’on venait de retirer en dollars pour donner un billet tout neuf. Assurez-vous donc de donner des billets en bon état car les officiers de l’immigration peuvent être tatillons.

Nous avec nos visas laotiens
Ca y est, on a les visas !! 😃

  • Présentez-vous bien avant 16h car à partir de 16h il y a 1 $ de frais supplémentaires (ils font passer ça pour quelque chose d’officiel, mais c’est en réalité bien leur petit extra). Evitez aussi le weekend si vous le pouvez, il y a aussi 1 $ de frais supplémentaires.
  • des personnes qui étaient déjà venus nous on dit que s’ils essaient de vous mettre un pistolet pour mesurer la température sur le front, dites non car ils vont ensuite vous réclamer 1 $. Ce n’est pas du tout une procédure obligatoire, mais ils jouent de leur autorité pour le faire passer.
  • un groupe de touristes nous a raconté que leur guide leur a dit de vérifier dès que vous obtenez votre visa qu’il y a bien le tampon avec les dates d’entrée et de sortie du territoire laotien, sinon si vous vous en rendez compte plus tard ils vous demanderont encore 1 $.

→ 1 $ peut paraître peu, mais quand on voyage dans ce genre de pays c’est énorme en fait !

 

NUIT À HUAY SAI

Ensuite il faut prendre un tuk tuk à 25 000 kips qui nous emmène jusqu’à Huay Sai la ville frontalière côté laotien du Mékong, à 10 km du poste frontière. Le chauffeur vous demande où vous voulez aller (embarcadère, gare routière ou le centre-ville pour trouver une guesthouse), ne vous trompez pas, parce que la gare routière est pas tout à côté du centre-ville…  

La rue principale de Huay Sai la ville frontalière de côté laotien du Mékong
La rue principale qui traverse Huay Sai où vous allez passer une nuit

On a dormi à la Friendship guesthouse car c’était la moins chère ! 50 000 kips alors que la plupart des autres demandaient 80 000 kips, parfois même plus. Et la chambre était très correcte avec lit double et salle de bain. Bon l’endroit était pas très bien entretenu, mais on s’est dit que c’était amplement suffisant pour une nuit. Enfin tout dépend le niveau de confort que vous voulez en fait. La guesthouse est en plein dans le centre comme la majorité des guesthouses d’ailleurs, à environ 1 km de l’embarcadère.

 

Slowboat Huay Sai – Luang Prabang

 

Avant de m’embarquer dans les explication et détails, sachez qu’il est aussi possible d’aller à Luang Prabang en speedboat (très peu recommandé, c’est dangereux et pas très confortable !) pour 340 000 kips / 34 €. Sinon il y a aussi l’option bus 14 $ / 11,4 € d’après ce qu’on m’a dit, mais c’est tout de même un peu moins drôle. A vous de voir donc !

Slowboat :

  • Horaire : tous les jours à 11h30
  • Durée : 2 jours (escale à Pakbeng pour 1 nuit)
  • Prix : 210 000 kips / 21€ (nuit à Pakbeng non comprise dans le ticket)
Les slowboats à l'embarcadère de Huay Sai au Laos
Les slowboats qui attendent sagement qu’on les emmène naviguer sur le Mékong…

 

ACHETER SON TICKET

Pour acheter votre ticket de slowboat pour Luang Prabang, il va falloir vous rendre au bureau de vente qui est à l’embarcadère ou l’acheter en agence. Mais ce sera plus cher en agence, commission oblige. Du coup nous on est allés jusqu’à l’embarcadère la veille vers 14h pour être sûrs d’avoir une place. Mais on a dû attendre 15h avant que l’employé revienne de pause déjeuner 😆

En fait maintenant les fauteuils (qui sont des fauteuils de voiture récupérés, vous verrez) sont numérotés. Donc acheter son ticket en avance permet de choper les bonnes places ! On était tellement en avance qu’on a eu les places 1 et 2, à l’avant du bateau. Le risque si vous chopez les dernières places c’est de finir à l’arrière du bateau près du moteur hyper bruyant. Bof pour une croisière.

Le bureau de vente est juste à gauche avant de descendre en bas de la jetée où attendent tous les bateaux. Il faut monter un escalier et en haut vous aurez en face de vous l’immigration et juste à gauche le bureau de vente.

Le bureau de vente de tickets pour le slowboat de Huay Sai à Luang Prabang au Laos
C’est là haut ! C’est même écrit 🙂

 

CROISIÈRE JOUR 1

Après une nuit paisible à Huay Sai, on était prêts pour notre croisière de 2 jours sur le Mékong. On avait acheté des sandwichs juste avant de partir et des snacks même déjà à Chiang Rai pour tenir la journée car il n’y aucun arrêt avant le soir où on fait escale. Je vous conseille donc de faire pareil ! Les sandwichs à Huay Sai coûtent dans les 10 000 ou 15 000 kips.

Magasin de vente de sandwich à Huay Sai au Laos
Il y a pas mal de magasins comme celui-ci à Huay Sai, facile donc de faire des provisions pour le trajet en slowboat

Le départ était prévu pour 11h, on est finalement partis à 11h45.

L'intérieur du slowboat le premier jour de notre croisière de Huay Sai à Luang Prabang au Laos
On est tous prêts, y’a plus qu’à attendre que le bateau parte !

La croisière se passe très bien, j’alterne entre admiration des paysages (malheureusement un peu secs… saison sèche oblige), lecture, écoute de musique et podcasts et mise à jour du blog. L’arrivée était annoncée pour 18h30/19h. Finalement on est arrivés en avance à 17h45 !

Moi en train de bosser sur mon blog pendant la croisière en slowboat de Huay Sai à Luang Prabang au Laos
Moi en train de bosser… Le blog n’attend pas !

 

ESCALE À PAKBENG

A l’arrivée à Pakbeng, c’est une myriade d’employés (enfin employés… la plupart sont des enfants) de guesthouses qui viennent vous accueillir. Soit pour vous vendre leur guesthouse et vous y emmener, soit juste pour vous y emmener si vous avez déjà réservé. Dans tous les cas ne réservez pas à bord du bateau, c’est une arnaque ! Nous on a rien réservé et avons simplement choisi une guesthouse en arrivant. Résultat : on a payé 2 fois moins cher que ceux qui avaient réservé à bord.

On a choisi la guesthouse Donevilasuk car c’était la première petite fille qu’on avait vu en sortant du bateau et surtout c’était pas cher : 50 000 kips (les guesthouses se ressemblaient toute un peu alors on avait pas vraiment d’autre critère de choix). Ils avaient aussi des chambres à 60 000 et 70 000 kips. En tout cas la notre était bien suffisante.

Coucher de soleil sur le Mékong à Pakbeng l'escale pendant la croisière de Huay Sai à Luang Prabang au Laos
Après avoir posé nos affaires dans notre guesthouse, on est allés se chercher un restaurant et là on a vu ce magnifique coucher de soleil….

 

CROISIÈRE JOUR 2

Le lendemain attention, le départ est à 9h cette fois. Bon on est partis vers seulement 9h30 parce que le patron de la compagnie qui s’occupe des bateaux voulait coincer tous les passages sur un seul bateau alors que la veille on était repartis sur deux bateaux. Une mauvais surprise, on s’est sentis arnaqués par ce type cupide.

L'intérieur du slowboat lors du deuxième jour de croisière de Huay Sai à Luang Prabang au Laos
Le deuxième jour, c’est pas le même scénario ! On est malheureusement coincés…

C’est vraiment stupide car ça gâchait du plaisir de la croisière. Entassés les uns sur les autres on profite moins de la croisière. On paie exprès plus cher que le bus pour l’expérience justement…. Du coup ce jour-ci plus de fauteuil attribué, heureusement qu’on s’était pointés en avance.

A part cela la croisière se passe sans accro, les paysages sont toujours beaux et malheureusement un peu secs.

Paysage avec un village pendant notre croisière sur le Mékong de Huay Sai à Luang Prabang au Laos
Un petit village charmant sur le bord du Mékong…

 

ARRIVÉE À LUANG PRABANG

Le bateau est arrivé à 16h30 à Luang Prabang, enfin l’embarcadère est à 6 km de Luang Prabang. Du coup il vous faut prendre un tuk tuk en achetant un ticket au bureau qui se trouve là pour 20 000 kips. Il suffit ensuite de dire le nom de votre guesthouse si vous avez déjà réservé sinon descendez simplement dans le centre comme on a fait.

Bureau de vente de tickets de tuk-tuk à Luang Prabang au Laos
Le bureau où vous devrez acheter votre ticket de tuk-tuk pour arriver au centre-ville de Luang Prabang

 

Argent

 

Il y a 2 distributeurs et une agence de change à la frontière. Mais il y a aussi des distributeurs à Huay Sai et plus tard à Pakbeng. Donc vous n’êtes pas obligé de retirer un max à la frontière vu que vous pourrez retirer plus tard. Mais je le vous conseille quand même de prendre un max car tous les distributeurs prennent des frais 20 000 kips et la limite de retrait est souvent à 2 000 000 de kips, soit 200 € (autrement dit pas tant que ça). Je trouve ça tellement abusé des frais pareils !!

 

DÉTAIL DU BUDGET

Par personne (prix et taux de conversion de mars 2018) :

  • bus Chiang Rai – Chiang Khong : 65 bahts / 1,6 €
  • tuk tuk jusqu’à l’immigration à Chiang Khong : 50 bahts / 1,25 €
  • shuttle bus Friendship Bridge : 20 bahts 0,50 €
  • visa on arrival : 30$ / 24,4€
  • tuk tuk jusqu’à Huay Sai : 25 000 kips / 2,5 €
  • nuit Huay Sai : 50 000 kips la chambre -> par personne 25 000 kips / 2,5 €
  • slowboat Luang Prabang : 210 000 kips / 21€
  • nuit Pakbeng : 550 000 kips la chambre -> par personne 25 000 kips / 2,5 €
  • tuk tuk jusqu’à Luang Prabang : 20 000 kips / 2 €

Total : 58,25 € (hors nourriture)

 

Alors, prêts à embarquer ?

Coucher de soleil sur le Mékong pendant la croisière de Huay Sai à Luang Prabang au Laos
Coucher de soleil sur le Mékong….

Faire une croisière en slowboat pour Luang Prabang peut faire rêver. Mais je vais être tout à fait honnête avec vous.

C’est clair que les paysages sont vraiment beaux et ça reste dans l’ensemble une expérience agréable d’être sur ce bateau au beau milieu de la nature… Mais notre expérience avec le patron qui nous a coincé sur un seul bateau le deuxième jour a un peu gâché les choses. Puis les paysages n’étaient pas non plus à couper le souffle en saison sèche (début mars).

Donc c’est pas que j’ai pas aimé. Pas du tout. Simplement je m’attendais à mieux je pense, d’autant que les conditions idéales n’étaient pas réunies. Parce que par exemple Lisa l’a fait en speedboat y’a quasiment 6 ans pendant la mousson et elle m’a dit que les paysages étaient alors bien plus verts et absolument splendides !

A vous de voir donc si ça vous tente. Mais je voulais juste être honnête et dire aussi que des expériences un peu moins bonnes que ce qu’on nous décrit ailleurs peuvent arriver. Du coup si y’a bien une chose que je peux vous recommander c’est de faire la croisière pendant la mousson si vous pouvez !

En tout cas si vous voulez aller de Chiang Rai à Luang Prabang et faire une croisière en slowboat vous voilà prêts !! Hésitez pas à commenter si vous avez des questions, je suis là pour vous aider !

Vous aimez ? Épinglez !

Chiang Rai à Luang Prabang : comment passer la frontière et voyage en slowboat

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.